100 HEURES

jeudi 20 octobre
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 8 ans - Le 20/10/2011 à 08h10

On ne compte plus en jours mais en heures avant le sommet européen. La tension monte entre allemands et Français et les marchés baissent un peu et deviennent très nerveux.

Yoyo des marchés en fonction des rumeurs sur les négociations européennes
Compte à rebours. L'expression est partout. On ne va bientôt plus, alors qu'on est à J-3, compter en jours mais en heures. La pression est intense. La France, qui craint pour son triple A, surdramatise le sommet Européen, l'Allemagne tente au contraire de tempérer les espoirs, pour éviter une déception et une chute des marchés le 24 Octobre au matin. On sait maintenant ce que le marché attend, ce que la France veut et ce que l'Allemagne et la BCE, qui s'est mise du côté de l'Allemagne, ne veulent pas. Et en fait le grand sujet c'est le Fonds Européen de Stabilité Financière.

Rappelons qu'aujourd'hui il a 440 milliards d'euros et que ce montant ne serait pas suffisant en cas d'attaques plus fortes sur l'Espagne ou l'Italie par exemple…
Et sur ces 440 milliards, on sait qu'il ne reste plus qu'environ 270 milliards de disponibles. Rappelons que ce fonds a aujourd'hui l'autorisation de prêter à des pays en difficulté en direct mais également de racheter des emprunts périphériques sur le marchés. Alors on connaît les chiffres maintenant. On a une vraie fourchette de trading pour lundi 24 Octobre au matin. Si le fonds reste à 440 milliards d'euros, c'est la catastrophe, les marchés plongent. A 1000 milliards les marchés seront déçus mais patienteront probablement jusqu'au G 20. A 2000 milliards ou au dessus ce sera l'euphorie jusqu'au G20 du 3 novembre voire pendant quelques semaines après.

Et il semble qu'on soit, d'après les rumeurs, dans une fourchette 1000 milliards-2000 milliards
C'est ce qu'on entend. Dans cette fourchette, et surtout dans le bas de la fourchette, on aura du mal à recréer une dynamique de hausse durable. On se demande d'ailleurs si l'Allemagne n'a pas envie de laisser à moyen terme les marchés rebaisser pour pousser la France, l'Italie et l'Espagne à des plans d'austérité plus sévères. La France réclame un engagement fort de l'Allemagne mais la fourmi Allemande répond à la cigale Française qu'il faut plus qu'un mini budget d'austérité qui fat pschitt comme un soda pour avoir droit à un Fonds de Stabilité de 2000 milliards d'euros. Une chose est sûre. On est partis pour un super yoyo d'ici à vendredi soir et dimanche dans la nuit il faudra être sur vos écrans quand les marchés vont ouvrir en Australie puis en Asie.
A lire également
Assurance vie : La fiscalité des successions plus douce?

Michel Sapin devrait abroger dans les prochains jours la réponse ministérielle Bacquet-Auriol. Depuis 2012, cette doctrine compliquait les successions lorsque chaque conjoint avait un contrat d'assurance vie alimenté par des fonds communs. Ce qui était le cas de la majorité des ménages français. Et en plus de compliquer la donne, elle pouvait augmenter les droits de succession à payer. Sa suppression est donc une bonne nouvelle pour l'assurance vie, plus simple et toujours diablement efficace !

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com