A LA VEILLE DU PREMIER DUEL

jeudi 25 septembre
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 11 ans - Le 25/09/2008 à 08h09

A veille du premier débat entre les deux candidats à la présidentielle américaine, la donne a changé



Le coup de poker de Mac Cain avec la nomination de Sarah Palin lui avait permis de prendre l'avantage. Mais l'effondrement du système financier la semaine dernière a mis l'économie sur le devant de la scène de façon dramatique. Une aubaine pour Obama qui apparait aux yeux des électeurs comme trés éloigné de Wall Street et qui accuse l'administration Bush, et dans le même panier John Mac cain, d'avoir provoqué la crise économique avec un ultra libéralisme débridé. Obama va vouloir porter le débat sur le terrain de la crise économique, un terrain sur lequel John Mac Cain a accumulé gaffe sur gaffe

Il ne faut s'attendre à des réponses dans ce débat, mais à une véritable opposition de styles. Mac Cain est un débateur agressif, combatif. Obama est un tribun plus à l'aise devant une grande salle que face à un adversaire

Les marchés financiers ne s'intéressent pas du tout aux élections américaines. Avec la déroute des dernières semaines, les marchés financiers comptent leurs morts. Les traders n'ont même plus le coeur de parier sur la victoire de l'un ou de l'autre des candidats car ils ne connaissent même pas le résultat du pari sur leur propre job. Pourtant, plus la crise économique s'aggrave, plus on s'approche des éléctions et plus on s'aperçoit que les politiques économiques d'Obama et de Mac cain seront radicalement opposées. Et pour l'avenir des marchés financiers, cette opposition est déterminante.
A lire également
Immobilier : et si le meilleur placement c’était le crédit ?

Avec la faiblesse actuelle des taux d’intérêt, c'est le moment idéal pour financer ses placements à crédit ! Tous les courtiers sont unanimes, après un coup de chaud cet été, les banques ont abaissé leurs taux depuis cet automne et ce quelle que soit la région. Une situation favorable pour un particulier qui souhaite se construire un patrimoine immobilier à moindre coût grâce à l'effet de levier du crédit. C'est ainsi qu'en réalisant des versements mensuels relativement modestes, on peut se construire un patrimoine immobilier significatif, en limitant la facture fiscale.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com