A QUI PROFITE LE CRIME?

mardi 30 août
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 8 ans - Le 30/08/2011 à 07h08

Laurence Parisot, la patronne du Medef, parle de complot anglo saxon, les politiques accusent les spéculateurs. FAUX. La crise de cet été est très différente des autres. Les professionnels ont perdu de l'argent car ce sont les épargnants, petits ou gros, qui ont le plus réagi aux mauvaises nouvelles financières et économiques.

Avec les mouvements spectaculaires sur les marchés depuis quelques semaines, on peut se demander à qui profite le crime
Et les regards se tournent comme à chaque fois vers les fameux fonds spéculatifs, les hedge funds. Accusés de toutes les attaques et de toutes les spéculations. Et c'est souvent le cas. Mais pas cet été. Cet été, ce n'est pas la spéculation qui a provoqué la chute des indices boursiers ou la flambée des obligations allemandes ou américaines. On découvre jour après jour les performances de ces fonds sur le mois d'aout et ils sont catastrophiques. En moyenne leur perte sur le mois d'Aout n'est que de 4.1% mais beaucoup ont perdu plus de 20% parmi les plus gros. Le fonds de John Paulson, l'homme qui a fait sa fortune sur la crise des subprimes, est en baisse de 35% depuis le début de l'année.

Si ce ne ce sont pas les fonds spéculatifs, alors qui ? Qui a provoqué cette chute?
Vous, moi, l'investisseur final, l'épargnant petit, moyen, ou gros. En France, aux Etats-Unis et dans le reste du monde. Un épargnant qui a renoncé à prendre tout risque, qui veut son argent en cash, en valeurs du trésor allemand et un peu en or. Rien d'autre.

Pas de complot donc comme le disait Laurence Parisot, la patronne du MEDEF.
Juste une perte totale de confiance des épargnants dans la capacité des politiques et des banquiers centraux à trouver la solution à l'équation dette/déficit/croissance. Cette crise est très différente des précédentes. Les initiés ont plus perdu d'argent que les non professionnels.
A lire également
Succession : 3 astuces pour une succession réussie

Les droits de succession sont élevés que son patrimoine soit important ou plus modeste. D’où l’utilité de s’y prendre le plus tôt possible avec une stratégie patrimoniale adaptée à sa situation. Alors pour alléger la facture à ses héritiers, plusieurs solutions existent pour transmettre un patrimoine à moindre coût.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com