A VOTRE SERVICE

jeudi 12 novembre
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 10 ans - Le 12/11/2009 à 08h11

Il existe un monde dans lequel il est à la mode, voire nécessaire, d’ «offshorer». Ce n’est plus la finance et la Suisse est bien placée pour le savoir. C’est le service informatique et l’Inde est bien placée pour le savoir. J’ai mis quelques années à comprendre, et je ne suis pas encore certain d’avoir totalement réussi, ce qu’on classait en Bourse dans ce fourre tout étiqueté « services informatiques ».

Car entre la recherche et développement externalisée d’un Alten ou d’un Ausy, l’infogérance d’un Osiatis, l’infrastructure d’un Overlap, la business intelligence d’un Business et Decision ou d’un Micropole Univers, l’e business d’un Sopra, le conseil en innovation d’un Assystem et l’intégration de systèmes chez un Cap Gemini ou un Atos il y a un monde…Un seul point commun néanmoins à tous ces acteurs de taille et de métiers différents : des perspectives de croissance en volume mais une pression sur les prix. Pour des raisons de « flexibilité de la gestion de leurs ressources humaines » (c’est joliment dit non ? Cela passe mieux que « pour ne pas avoir à gérer le casse tête social des embauches et des licenciements »,) les grands groupes industriels vont accélérer l’outsourcing tout en cherchant à réduire le coût des prestations. Du fait de son caractère cyclique parfois violent, le secteur est mal compris et mal aimé en Bourse. Les valorisations sont souvent ridiculement basses et les opportunités de plus values importantes surtout si on y ajoute une dimension spéculative due à la nécessité impérieuse pour les petits de se regrouper pour rester référencés chez les grands donneurs d’ordre. Alors voici quelques pistes à suivre parmi les small caps : osiatis, ausy, aubay, micropole univers, overlap et assystem…
A lire également
Epargne : Pourquoi ouvrir une assurance-vie avant 30 ans ?

Enfin le premier salaire ! Oui, mais il faut penser à payer son loyer, financer ses loisirs ou bien (et c’est moins drôle) rembourser un prêt étudiant. Dans ces conditions, comment épargner pour l’avenir sans pour autant rogner ses envies de bouger aux quatre coins du monde et profiter de la vie ? Le Livret A ? Rapporte plus un rond surtout depuis le début du mois. Le Livret Jeune ? Passé 25 ans, vous devez tirer un trait dessus et le clôturer…Difficile alors de trouver le placement qui allie rendement et capacité d’épargne réduite ? Pas si sûr. Pour les jeunes actifs de moins de trente ans, il y a des solutions. Faut-il encore les connaître.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com