Airbus reprend son souffle: l'occasion d'acheter?

jeudi 17 mars
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 3 ans - Le 17/03/2016 à 16h03

Après un pic à 62 euros, Airbus marque une pause. Le titre est lanterne rouge du CAC, plombé par la remontée de l’euro et l'annulation de commandes d'A380 par Air France-KLM. Le titre perd 2,48% à 59,27euros. Pourtant l’avionneur vient de dévoiler des prévisions de marché ultra optimistes pour l'Inde d'ici une vingtaine d'années.

Si Air France-KLM n'a plus de commandes fermes ni d'options portant sur des A380 d'Airbus, l'avionneur joue sur un tout autre terrain et se tourne vers le marché indien.

Selon les toutes dernières prévisions de marché d'Airbus, au cours des 20 années à venir (2015-2034) l'Inde aura besoin de plus de 1 600 avions passagers et cargo neufs en vue de répondre à la hausse de la demande. Ces appareils, qui représentent une valeur de 224 milliards de dollars, incluent 1 230 monocouloirs et 380 gros-porteurs et avions cargo neufs.

De fait, Airbus se porte bien. L’an dernier, les prises de commandes se sont élevées à 159 milliards d’euros, établissant son carnet de commandes à un niveau record à plus de mille milliards d’euros (1.006 milliards au 31 décembre 2015).
Pour 2016, Airbus Group vise plus de 650 livraisons d'avions commerciaux et une augmentation du carnet de commandes. Le groupe table également sur un EBIT avant éléments non récurrents et un bénéfice par action avant éléments non récurrents stables par rapport à 2015, ainsi qu'un un flux de trésorerie disponible stable par rapport à l'an dernier.

Si Air France-KLM n'a plus de commandes fermes ni d'options portant sur des A380 d'Airbus, l'avionneur joue sur un tout autre terrain et se tourne vers le marché indien.
Selon les toutes dernières prévisions de marché d'Airbus, au cours des 20 années à venir (2015-2034) l'Inde aura besoin de plus de 1 600 avions passagers et cargo neufs en vue de répondre à la hausse de la demande. Ces appareils, qui représentent une valeur de 224 milliards de dollars, incluent 1 230 monocouloirs et 380 gros-porteurs et avions cargo neufs.

De fait, Airbus se porte bien. L’an dernier, les prises de commandes se sont élevées à 159 milliards d’euros, établissant son carnet de commandes à un niveau record à plus de mille milliards d’euros (1.006 milliards au 31 décembre 2015).
Pour 2016, Airbus Group vise plus de 650 livraisons d'avions commerciaux et une augmentation du carnet de commandes. Le groupe table également sur un EBIT avant éléments non récurrents et un bénéfice par action avant éléments non récurrents stables par rapport à 2015, ainsi qu'un un flux de trésorerie disponible stable par rapport à l'an dernier.

>> Retrouvez notre conseil sur Airbus Group, une valeur que nous avons recommandée dans le cadre de nos conseils PEA Cliquez ici pour voir notre conseil .


A lire également
Du calme

La trêve des confiseurs a officiellement commencé avec des volumes qui seront aux abonnés absents tout au long de ces dix jours de fin d'année boursière. Seul fait notable sur la place parisienne, la baisse quoique limitée de Danone après l'annonce d'une prévision de croissance de son chiffre d'affaires légèrement inférieure à l'objectif initial.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com