Airbus se porte à merveille

mardi 10 mai
Auteur: Rédaction MonFinancier
Il y a 4 ans - Le 10/05/2016 à 15h05

Depuis le début de l’année, Airbus a enregistré 92 commandes nettes d'avions ce qui porte à près de 800 le carnet de commandes de son dernier-né, l'A350, sur le segment long-courrier. Alors qu’il n’n’avait enregistré que 10 commandes nettes au premier trimestre, il semblerait que le deuxième a été bien plus fructueux. Le titre progresse de 1,71%, à 55,31 euros

L'avionneur européen a dans le même temps livré 177 appareils, dont le premier A320 produit dans sa nouvelle usine de Mobile (Alabama) aux Etats-Unis.

Airbus, qui n'avait enregistré que dix commandes nettes d'avions au premier trimestre, a précisé avoir reçu 20 commandes A350-900 de la part de la compagnie China Eastern, qui portent à 798 le carnet de commandes de son long-courrier.
Sur ce segment, Airbus a reçu 20 commandes pour son A330, tandis que sur le moyen-courrier, il a reçu 44 commandes d'appareils de la famille A320.

A fin avril, le carnet de commandes de l'avionneur s'élève à 6.746 appareils.

Airbus, qui veut augmenter la cadence de production de l'A320 et de l'A350 afin de répondre à la demande du marché, a livré 41 monocouloirs de la famille A320 en avril et 2 long-courriers à large fuselage.

Il vise une cadence de 60 A320 par mois en 2019, contre 42 aujourd'hui, et table sur plus de 50 livraisons d'A350 cette année, contre 14 en 2015.

Le géant de l'aéronautique, qui maintient son objectif de plus de 650 livraisons d'avions en 2016, a reconnu à l'occasion de la publication de ses résultats trimestriels en avril que la préparation de la montée en cadence de l'A320 fait face à des "défis temporaires" sur la chaîne d'approvisionnement, mais assuré que ceux-ci "devraient être rattrapés en fin d'année".

>> Retrouvez notre conseil sur Airbus Group, une valeur que nous avons recommandée dans le cadre de nos conseils PEA Cliquez ici pour voir notre conseil .

A lire également
3 630 points…

Le CAC 40 a terminé la séance du jour en perte de 5.48 % à 3 892 points, après avoir effectué un point bas à 3 630 points (-12 %). L’indice phare de la place parisienne a donc effacé, momentanément, tous ses gains depuis 2013. Dans le détail, les marchés « pricent » une récession de toutes les économies occidentales pour l'ensemble de l'année en cours. Pour rappel, le CAC 40 avait commencé l’année au-dessus des 6 000 points.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com

visuel-morning
JOURNAL DE MONFINANCIER Le V américain
visuel-morning
GESTION ACTIVE La journée de la farce
visuel-morning
GESTION ACTIVE Douche froide en hiver
visuel-morning
GESTION ACTIVE La journée du momentum