Alstom : sur de bons rails

mercredi 11 mai
Auteur: Rédaction MonFinancier
Il y a 3 ans - Le 11/05/2016 à 15h05

Le nouveau profil d’Alstom séduit les investisseurs. Et pour cause, les comptes annuels publiés par l’industriel français récente sur le ferroviaire sont tout pour plaire. Ils se traduisent par une nette hausse des facturations tout comme le résultat opérationnel qui ressort en progression à deux chiffres. Surtout, le carnet de commandes d’Alstom s’est bien garni tout au long de l’exercice…

Recentrage payant

Alstom peut se targuer d’avoir une bonne visibilité sur son activité. Le niveau de commandes s’est établi à un « niveau record », en hausse de 6% à 10,64 milliards d'euros, grâce notamment à un contrat majeur d'environ 3,2 milliards d'euros pour des locomotives électriques en Inde. Le carnet de commandes d'Alstom s'élevait au total à 30,4 milliards d'euros au 31 mars, en hausse de 7% sur un an.

Du côté des comptes, la satisfaction est donc de mise. Pour un chiffre d'affaires en progression de 12%, à 6,88 milliards d'euros, le résultat opérationnel s’est apprécié de 23% à 366 millions d’euros. Le groupe extériorise un bon niveau de marge opérationnelle à 5,3% et le groupe compte la porter à 7% d’ici 4 ans.

Plus bas dans les comptes, Alstom a dégagé un bénéfice net de 3 milliards d'euros lors de l'exercice clos le 31 mars, contre une perte de 719 millions d'euros un an plus tôt, la société ayant encaissé sa plus-value réalisée sur la vente de ses actifs dans l'énergie au groupe américain General Electric.

Autre point rassurant de la publication, l’assainissement du bilan de l’industriel. Sa dette nette ne représente plus de 200 millions d’euros 31 mars 2016, liée à de petites acquisitions. L'endettement net culminait à plus de 3,1 milliards d'euros un an plus tôt.

Objectifs 2020

Outre, une marge d’exploitation ajustée attendue à 7% en 2020, Alstom a confirmé viser une à croissance organique de 5% par an de son chiffre d'affaires entre 2016 et 2020. Et d’ici 4 ans, le groupe prévoit de convertir environ 100 % du résultat net en cash-flow libre. Par contre, à plus court terme, Alstom n’a pas avancé ses prévisions ni en termes d’activités ou de bénéfices… Un mutisme qui n’effraie pas les opérateurs. Le titre reprend sa marche en avant en direction des 23 euros après être revenu sous les 20 euros en février dernier.

A lire également
NextStage : retour sur la Conférence exceptionnelle animée par Marc Fiorentino

Est-il possible aujourd’hui, pour un épargnant, d’investir (à long terme) dans l’économie réelle européenne ? C’est-à-dire d’entrée dans le capital de sociétés non cotées, généralement des petites ou moyennes entreprises, afin d’apporter des capitaux frais pour le soutien de cette dernière et bien évidemment espérer réaliser une plus-value à la sortie. NextStage est une plateforme d’investissement, elle-même cotée sur le marché réglementé d’Euronext Paris (ISIN : FR0012789386, Mnémonique : NEXTS). Compliqué ? Explications.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com