ANTICIPATIONS 2011

vendredi 07 janvier
Auteur: Rédaction Monfinancier
Il y a 8 ans - Le 07/01/2011 à 18h01

L’exercice de définition d’un scénario sur les marchés financiers en début d’année est un exercice difficile. Tous les ans. Et cette année plus encore qu’à l’habitude. Tentons d’y voir un peu clair.

La bonne nouvelle c’est qu’il y a un consensus. A part quelques voix dissonantes comme les Nouriel Roubini et autres contrarians, il règne depuis le début de l’année une splendide unanimité sur les perspectives 2011 :
- Les actions sont la classe d’actifs qui a le plus de potentiel. Pour le CAC le consensus c’est une hausse de 15%. Idem pour le Japon. Mieux pour les actions allemandes mais avec une moins grande différence qu’en 2010, pour l’Europe du Nord et l’Angleterre. Mieux pour les actions américaines et surtout les technologiques.
- Les pays émergents sont toujours à la mode.
- Les matières premières, or et pétrole en tête mais aussi matières premières alimentaires sont encore recommandées par la majorité des stratèges
- La vision sur le dollar est une hausse, modérée, du fait de prévisions de croissance américaines de plus de 4.5%. Un euro en baisse, modérée. Des devises émergentes en hausse, un franc suisse en hausse
- Pas de crise obligataire aux Etats-Unis mais une remontée du 10 ans à 4%
- La fin de la crise de la dette européenne notamment grâce à l’intervention magique de la Chine
- En termes de secteurs, le consensus privilégie les grosses valeurs plutôt que les valeurs moyennes, le secteur de l’énergie, l’assurance, les telecoms et la techno plutôt que l’automobile, la distribution, les utilities et la santé.

Voilà.
Il y a trois approches.
1. Suivre le consensus. Pourquoi pas ? Le scénario n’est pas absurde. Il est cohérent. Cependant il n’intègre aucun gros accident
2. Etre contrarian. Prendre donc par principe le contrepied du consensus. Mais il est souvent très difficile de lutter contre le marché même si à terme on a raison
3. Etre flexible.

C’est cette troisième approche que nous allons privilégier cette année pour une raison simple : cette année, ça passe ou ça casse. Et personne ne peut le prédire aujourd’hui. Personne
4 évènements majeurs, sans compter ceux qu’on n’imagine même pas, peuvent en effet faire basculer les marchés financiers :
- la « chute » de l’Espagne
- un krach obligataire aux Etats-Unis du à une crise de confiance sur la dette américaine ou une reprise trop forte de l’économie et donc de l’inflation
- un resserrement fort de la politique monétaire en Chine
- un éclatement de la bulle des pays émergents du fait de la hausse de l’inflation par les actifs.
Un de ces 4 évènements peut se produire à tout moment.
Il nous semble dés lors aberrant de partir la fleur au fusil..
On finira peut être l’année en hausse de 15 à 20%. Mais aujourd’hui, tant que la visibilité reste réduite, nous préférons rester prudents et être très sélectifs en matière d’actions.
Nous sommes donc « neutres » sur la plupart des marchés avec un biais.
Voici donc nos anticipations (attention, nous pouvons modifier ces anticipations à tout moment et vous en serez avertis) :
CAC : Neutre
Indices Boursiers Américains : Neutres à baissier
Nikkei : Neutre
Indices boursiers émergents : baissier
Euro : baissier
Dollar : Haussier à court terme
Taux d’intérêt européens : Hausse et problème majeur sur les pays périphériques
Taux d’intérêt Américains : Hausse
Or : Neutre à baissier
Pétrole : Neutre
Matières Premières alimentaires : Neutre à Baissier

Nous renouvelons nos meilleurs vœux pour la nouvelle année. Une année qui sera passionnante !
MAY THE FORCE BE WITH YOU
L’équipe d’Allofinance

A lire également
Assurance-vie : Epargner quand on est jeune actif

Enfin le premier salaire ! Oui, mais il faut penser à payer son loyer, financer ses loisirs ou bien (et c’est moins drôle) rembourser un prêt étudiant. Dans ces conditions, comment épargner pour l’avenir sans pour autant taire ses envies de bouger aux quatre coins du monde et profiter de la vie ? Le Livret A ? Rapporte plus un rond. Le Plan épargne logement (PEL), son taux vient de tomber à 1,5%...brut. Et un Livret Jeune ? Passé 25 ans, il faut tirer un trait dessus et le clôturer…Difficile alors de trouver le placement qui allie rendement et capacité d’épargne réduite ? Pas si sûr. Pour les jeunes actifs, il y a des solutions. Faut-il encore les connaître.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com