mardi 16 août

Vous avez peut-être déjà reçu en ligne, ou ce sera bientôt le cas, votre avis d'imposition 2021. Et bien que vous ayez déjà payé, dès 2021, des impôts sur vos revenus 2021 (via les prélèvements à la source), il peut vous rester une régularisation d'impôt à verser, dans les prochaines semaines. On vous explique tout, et on vous dit comment éviter ces régularisations.

Tout comprendre à l'avis d'imposition


Vous n'en avez pas encore fini avec les impôts 2021. Entre le 25 juillet et le 31 août, les Français vont recevoir leur avis d’imposition en ligne, qui fait suite à leur déclaration remplie fin mai ou début juin. Cet avis n'est pas seulement informatif, il précise en effet le montant qu'il vous reste à payer (ou à recevoir).

Une régularisation est effectivement prévue dans le cadre du prélèvement à la source sur les revenus touchés en 2021. Pour faire simple, vous avez déjà payé l’impôt sur ces revenus l’année dernière, mais ils n’ont été déclarés véritablement qu’au printemps 2022. Cette déclaration aboutit au calcul précis de l’impôt dû sur les revenus de 2021 : si vous avez payé plus que prévu, l’administration fiscale procède alors au remboursement de la différence entre les 2 montants. Si vous n'avez pas payé assez, vous devez réaliser un nouveau paiement.

Selon la Direction générale des Finances publiques, 10,7 millions de foyers fiscaux vont être concernés par un reste à payer. En moyenne, ce montant s'élève à un peu plus de 2000 euros par personne, un vrai budget dans une fin d'année qui sera marquée par une hausse globale des coûts due à l'inflation. Le montant sera prélevé automatiquement sur le compte bancaire que vous avez indiqué à l'administration fiscale en une seule fois le 26 septembre, si le reste à payer est inférieur ou égal à 300 euros, ou en quatre prélèvements mensuels échelonnés entre le 26 septembre et le 27 décembre prochain au de-là de 300 euros.


Comment s’y prendre si vous voulez une réduction d’impôt ?


Si vous devez payer une régularisation sur votre impôt 2021, vous ne pouvez malheureusement pas l'éviter… Mais rien ne vous empêche d’agir dès à présent pour réduire l’impôt sur les revenus de 2022 (à déclarer l’année prochaine), en choisissant par exemple un investissement en FCPI (Fonds Commun de Placement dans l'Innovation).

L’investissement dans un FCPI permet à son souscripteur de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu égale à 25%* de son investissement pris dans la limite de 12 000 euros pour un célibataire et de 24 000 euros pour un couple, soit une réduction d’impôt potentielle maximum de 3 000 euros pour un célibataire et de 6000 euros pour un couple.

La réduction d’impôt est soumise au plafonnement des niches fiscales de 10 000 €, par an et par foyer.

Derrière cet avantage fiscal, il y a une contrepartie, celle d’un blocage des rachats.

Mais alors que les FCPI et FIP ont traditionnellement des durées de 7 ou 8 ans, voire plus, le FCPI Dividendes Plus n°9 a une durée de blocage maximale de 6 ans ferme. Une des durées les plus courtes du marché pour ce type d’investissement. En effet, contrairement à beaucoup de fonds commercialisés sur le marché, aucune période de prorogation n’est prévue par la société de gestion.

Comment expliquer cette durée plus courte ? Le FCPI investit essentiellement dans des PME cotées en Bourse, qui offrent donc une plus grande liquidité et facilitent la revente des titres à l'échéance.

Par ailleurs, les frais de gestion annuels sont tout simplement les plus bas du marché, à 2,50 % ! Sur toute la durée de vie du fonds, la société de gestion nous informe que ces frais sont de 17,4 % maximum tout compris, là où les FCPI du marché ont des frais qui oscillent aux alentours des 30% en moyenne. Autrement dit près du double !

Et les frais d’entrée ? Quels frais d’entrée ? En passant par meilleurtaux Placement, votre investissement dans le FCPI Dividendes Plus n°9 sera sans frais d’entrée. 0%. On ne peut pas faire mieux ! La performance du fonds est aussi dans les frais !

Je souhaite recevoir une documentation sur Dividendes Plus 9


Pourquoi il ne faut par tarder pour investir ?


L’autre avantage de souscrire maintenant est de gagner du temps par rapport à une souscription en fin d’année.

La durée moyenne de blocage d’un FCPI est de 8 ans.

Si vous attendez fin 2022 pour souscrire, votre capital sera bloqué pendant 8 ans environ, donc jusqu'en 2030. En cherchant bien, vous trouverez peut-être des FCPI avec une durée plus courte, 2029 ou au mieux décembre 2028.

Mais en ce moment, vous avez encore accès, pour quelques semaines, à des fonds ouverts l'an dernier. Vous gagnez donc un an par rapport à une souscription en fin d'année.

C'est le cas notamment du Dividendes Plus n°9, qui a été ouvert à la souscription l'an dernier, avec une durée de blocage maximum de 6 ans. Le fonds sera donc bloqué au plus tard jusqu'au 31 décembre 2027. Soit un blocage réduit à 5 ans et demi pour un investissement réalisé en 2022.

Le FCPI Dividendes Plus n°9 fermera définitivement à la souscription dans quelques semaines. Il ne sera plus disponible en décembre 2022 et à ce moment-là, vous ne trouverez aucun fonds avec une durée de blocage de 5 ans maximum.

>>Je souhaite souscrire au FCPI Dividendes Plus n°9 en ligne


Soutenir l’innovation tricolore


Investir dans le FCPI Dividendes Plus n°9, c’est tout d’abord soutenir l’essor de pépites françaises. Les sommes placées serviront à financer des PME innovantes, les accompagner dans leur développement et ainsi leur donner toutes les chances de croître.

Elles sont rigoureusement sélectionnées notamment suivant des critères de maturité, de rentabilité, de potentiel de développement et sur leur capacité à verser des dividendes. La décision de verser un dividende illustre la confiance de la direction dans les perspectives de croissance de la société.

Industries innovantes, technologies médicales, numérique, etc., le champ d'investissement de la société de gestion est basé sur des secteurs jugés porteurs.

Parmi les douze filières industrielles retenues par BPI France et le Ministère de l’Industrie, comme étant innovantes et stratégiques au niveau national, on peut citer les industries de l’énergie, le secteur naval et les matériaux. Dans ce domaine, les FCPI de Vatel Capital ont notamment participé au développement de sociétés spécialisées dans l'injection plastique, le développement d'unités de méthanisation agricole, la production de biocarburant et les systèmes de manutention pour infrastructures portuaires.

Sur le secteur de la santé, secteur en croissance et en en pleine mutation technologique avec le développement du numérique, des outils intelligents connectés, de la télémédecine, les FCPI de Vatel Capital ont notamment participé au développement de PME dans les secteurs suivants : implants rachidiens, Imagerie médicale, diagnostics et traitement des allergies, thérapies innovantes en oncologie.

Enfin, sur le secteur du numérique (Internet mobile, cloud computing, objets connectés, robotisation, etc.), les FCPI de Vatel Capital ont déjà participé au développement de PME dans les secteurs suivants : gestion automatique de grandes bases de données, logiciels métiers, cloud computing et marketing à la performance sur Internet.

Je souhaite recevoir une documentation sur Dividendes Plus 9


Un historique de performance solide


Certains investissements de défiscalisation peinent à délivrer une performance hors avantage fiscal. Pire encore, il arrive que les épargnants encaissent des pertes importantes, qui rognent tout ou partie de la réduction d’impôt obtenue. Mais fort heureusement, tous les placements de défiscalisation ne sont pas logés à la même enseigne.

En effet, combiner un bel avantage fiscal avec un placement rémunérateur est possible, et même accessible à des milliers de contribuables. Prenons l’exemple du FCPI Dividendes Plus n°5. Inauguré en 2016 par la société de gestion spécialisée Vatel Capital, ce fonds est arrivé à son terme le 29 juin 2022, avec le remboursement des investisseurs. Jugez plutôt :

- À la suite de la souscription, les investisseurs ont obtenu un avantage fiscal. En fonction de leur choix à l’époque, ils ont pu profiter d’une réduction d’impôt sur le revenu de 18 % ou d’une réduction d’ISF de 50 % (du montant investi). Notons également qu’ils ont pu investir sans frais d’entrée en passant par meilleurtaux Placement ;

- Avec le remboursement du fonds, ils ont récupéré l’intégralité de la somme investie (pas de perte en capital) ;

- En plus du remboursement de leur capital, ils ont enregistré un gain de 48,61 %.

Et cerise sur le gâteau, cette plus-value de 48,61 % est entièrement exonérée d’impôt sur le revenu (seuls les prélèvements sociaux de 17,2 % sont dus). Un avantage fiscal supplémentaire à la sortie, qui s’ajoute à la réduction d’impôt obtenue à l’entrée.

Cette performance n'est pas un cas isolé. Si les performances passées ne sauraient préjuger des performances futures, l’historique de la société de gestion atteste de la qualité des fonds gérés par Vatel Capital. Sur 11 FCPI arrivés à échéance, 10 ont généré une performance positive – et donc aucune perte pour les investisseurs -, hors prise en compte de l’avantage fiscal**.

>>Je souhaite en savoir plus sur le FCPI Dividendes Plus n°9 et souscrire en ligne


Communication non contractuelle à caractère publicitaire

*En contrepartie, votre argent est bloqué pendant une durée maximale de six années, soit jusqu’au 31 décembre 2025 au plus tard. Le fonds commun de placement dans l’innovation, catégorie de fonds commun de placement à risques, est principalement investi dans des entreprises innovantes qui présentent des risques particuliers ; c’est pourquoi votre investissement n’est pas garanti et présente un risque de perte en capital.

**Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Vous devez prendre connaissance des facteurs de risques de ce fonds d’investissement décrits à la rubrique « profil de risque et de rendement » du Règlement.

Enfin, l’agrément de l’AMF ne signifie pas que vous bénéficierez automatiquement des différents dispositifs fiscaux présentés par la Société de Gestion. Cela dépendra notamment du respect par ce produit de certaines règles d’investissement, de la durée pendant laquelle vous le détiendrez et de votre situation individuelle.

A découvrir également

  • visuel-morning
    Comment générer un rendement boursier sans se soucier du contexte économique ?
    18/11/2022
  • visuel-morning
    Le Top / Flop des valeurs de la semaine par Euroland Corporate
    25/11/2022
  • visuel-morning
    3 raisons de mettre en place des versements programmés dans un PER
    21/10/2022
  • visuel-morning
    Lancement de la SC MeilleurImmo, le support pour investir en immobilier sans frais d’entrée
    19/11/2022
Nos placements
PER Plus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vie Découvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPI Accédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
Defiscalisation Investissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt