Berlin joue un jeu dangereux

jeudi 17 novembre
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 8 ans - Le 17/11/2011 à 07h11

L'Allemagne est victorieuse. Elle a remporté toutes les batailles d'Europe, d'Athènes à Rome en passant par Paris et bientôt Madrid. Mais cette victoire pourrait se retourner contre elle si elle ne remplit pas ses obligations.Elle a demandé des sacrifices et les as obtenus. A son tour maintenant de prendre des initiatives pour l'Europe.

Silence étonnant de l'Allemagne depuis le début de la semaine
Un silence pesant. Lourd. Un silence qui inquiète les marchés. Le parcours d'Angela Merkel et de l'Allemagne était jusqu'à ce week end et depuis quelques semaines un parcours sans faute. Elle a manié la carotte et le bâton pour obtenir ce qu'elle voulait de la Grèce, de l'Italie, de la France et bientôt de l'Espagne avec le nouveau gouvernement qui sortira des urnes ce week end. L'Allemagne a pour l'instant remporté le jackpot. Elle bénéficie de la baisse, même relative de l'euro, et surtout, grâce aux malheurs des autres elle emprunte à un taux historiquement bas, la moitié de celui de la France.

Si tout lui réussit, pourquoi devrait-elle changer de position ?
Tous les pays d'Europe ont accepté ses conditions dans la douleur. Mais ce n'est tenable que si l'Allemagne remplit sa part de contrat. Reverser aux autres une partie de ce qu'elle gagne. D'un point de vue économique d'abord. L'Allemagne a les moyens de relancer sa croissance en relançant sa consommation. Elle a commencé à lâcher du lest avec des baisses d'impôts, mais ce n'est pas suffisant. Mais surtout elle doit autoriser la Banque Centrale Européenne et le Fonds de Stabilité à appuyer les efforts des gouvernements européens.

En achetant de la dette des pays en difficulté
Mettez-vous à la place par exemple des Italiens. Ils ont en moins d'une semaine sorti leur premier ministre, accepté la formation d'un gouvernement technique et essentiellement tourné vers l'économie et ils adoptent des plans d'austérité et de réformes structurelles sans précédent. Tout ça pour quoi? Pour avoir des taux à 10 ans à 7% hier, au même niveau ou presque que la semaine dernière. Ils ont de quoi être découragés. Berlin joue maintenant avec le feu. Si l'Allemagne fait cavalier seul, elle va subir de plein fouet la récession européenne et elle perdra toute crédibilité pour imposer de nouvelles mesures en Europe. Il est dangereux d'humilier ses adversaires après une victoire, elle est bien placée pour le savoir.
A lire également
Epargne : placez les étrennes de vos enfants dans une assurance-vie !

Le Père Noël est passé avec ses nombreux cadeaux. Et parmi ces présents, un gros chèque ou un petit billet s’y sont glissés. Outre les fêtes de fin d’année, les occasions sont nombreuses pour épargner les étrennes que reçoit votre enfant. Parmi les solutions d’épargne, l’assurance-vie vient en tête pour l’aider à anticiper ses projets à long terme. Ce placement plus rémunérateur qu’un Livret A offre en effet de nombreux avantages, parfaitement adaptés aux futurs besoins d'un enfant.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com