BOUCLIER FISCAL TOUJOURS PRESENTS EN 2012

jeudi 28 avril
Auteur: Rédaction Monfinancier
Il y a 8 ans - Le 28/04/2011 à 17h04

Il y a quelques semaines, on apprenait la suppression du bouclier fiscal en parallèle d’une réforme de l’ISF. La question se posait alors de savoir si le bouclier allait être supprimé dès l’année prochaine ou si la suppression serait effective qu’à partir de 2013.

S’il était supprimé dès l’année prochaine, alors on ne pourrait pas profiter de son bouclier sur l’impôt payé cette année par rapport au revenu de l’année dernière.

Mais on a appris Mercredi qu’il sera encore possible en 2012 de faire jouer le bouclier si les impôts payés en 2011 dépassent la moitié des revenus perçus en 2010.

En revanche, le gouvernement va éviter de verser des chèques de restitution.

En effet, Jusqu'ici, pour bénéficier du bouclier, les contribuables pouvaient procéder de deux manières. Soit ils remplissent une demande au centre des impôts pour obtenir un chèque de remboursement; soit, pour ceux qui sont également assujettis à l'ISF, ils attendent juin et déduisent eux-mêmes de l'impôt sur la fortune qu'ils doivent le montant auquel ils ont droit au titre du bouclier.

Pour tous les contribuables qui bénéficient du bouclier sans être redevables de l'ISF, rien ne change, ils obtiendront encore leur chèque.

Mais la règle change pour les contribuables qui sont assujettis à l'ISF. En effet, ils n'auront plus la possibilité de demander un chèque de restitution et seront obligés de déduire eux-mêmes le montant du bouclier de leur ISF dû en2012. Si le montant de ce qui leur est dû au titre du bouclier excède ce qu'ils doivent verser en ISF, le montant excédentaire sera reporté sur l'ISF de l'année suivante.

Cela permet alors, d’une part, d'étaler le coût du dernier bouclier sur 2011 et 2012 mais surtout d’éviter de signer des chèques, parfois d’un très gros montant, en pleine campagne pour l'élection présidentielle …
A lire également
Epargne : Pourquoi ouvrir une assurance-vie avant 30 ans ?

Enfin le premier salaire ! Oui, mais il faut penser à payer son loyer, financer ses loisirs ou bien (et c’est moins drôle) rembourser un prêt étudiant. Dans ces conditions, comment épargner pour l’avenir sans pour autant rogner ses envies de bouger aux quatre coins du monde et profiter de la vie ? Le Livret A ? Rapporte plus un rond surtout depuis le début du mois. Le Livret Jeune ? Passé 25 ans, vous devez tirer un trait dessus et le clôturer…Difficile alors de trouver le placement qui allie rendement et capacité d’épargne réduite ? Pas si sûr. Pour les jeunes actifs de moins de trente ans, il y a des solutions. Faut-il encore les connaître.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com