Casino : un titre en soldes

jeudi 13 octobre
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 3 ans - Le 13/10/2016 à 14h10

Publication mi-figue mi-raisin pour Casino. Sur le troisième trimestre, le groupe a vu ses ventes ralentir en France mais la source de satisfaction vient de l'Amérique Latine, zone où le volume d'affaires a profité des effets de la relance des hypermarchés Extra au Brésil et de la poursuite d'une bonne performance en Colombie. Le groupe stéphanois confirme toutefois son objectif de résultat opérationnel courant pour la France en 2016.

Coup de frein en France

Casino a accusé le coup en France. La croissance des ventes dans l'Hexagone s'est en effet contractée de 1,1% à données publiées pour atteindre 4,8 milliards d'euros. En organique, la croissance est tout simplement nulle. Le distributeur a dû procéder à des fermetures de magasins non rentables et par des passages de magasins en franchise, notamment dans les enseignes Franprix, LeaderPrice et de proximité.

Casino a cette fois-ci pu compter sur le dynamisme de l'Amérique Latine où le groupe a notamment profité des effets de la relance des hypermarchés Extra au Brésil et de la poursuite d'une bonne performance en Colombie. Au total, le chiffre d'affaires de Casino a progressé de 6,7% au troisième trimestre, à 10,4 milliards d'euros. En organique, les revenus se sont appréciés de 2,9%.

Réorganisation des rayons

Début février, Casino a cédé ses 59% dans Big C au profit du milliardaire thailandais Charoen Sirivadhanabhakdi et de son holding TCC Group. Le groupe de Jean-Charles Naouri a ainsi obtenu 3,1 milliards d'euros de cette opération. La cession de la participation dans Big C « permettra ainsi de réduire l’endettement du groupe Casino de 3,3 milliards d’euros ». Cette vente entrait dans des mesures destinées à réduire la voilure dans les pays émergents. Pour ce faire, le groupe va se lancer dans un plan de désendettement de 2 milliards d’euros, à travers l’ouverture du capital de foncières de centres commerciaux en Thaïlande (Big C) et en Colombie (Éxito) et de cessions d’actifs non stratégiques au Vietnam. Après ces opérations, l'endettement net est ainsi retombé autour de 1,6 fois l'excédent brut d'exploitation.

>> Casino a assaini sa structure financière avec les différentes cessions opérées cette année. La société se donne ainsi une grosse bouffée d'oxygène pour se concentrer sur l'optimisation de ses magasins en France. Casino offre toujours un copieux rendement pour les personnes en quêtes de beaux coupons sur la cote parisienne. On reste positifs sur cette valeur de rendement.
A lire également
Capgemini : retour au début des années 2000

Capgemini évolue sur des plus hauts de 17 ans alors que Deutsche Bank passe à l'offensive sur le dossier. Le bureau d'études ne tarit pas d'éloges sur la société de services informatiques sur laquelle il abandonne son avis neutre pour le relever à achat. Deutsche Bank justifie ce changement de braquet par une réduction des risques pesant sur le groupe et que celui-ci est mieux à même de profiter du boom de la demande pour la transformation digitale. L'objectif de cours est lui aussi relevé en conséquence, de 90 à 120 euros.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com