C'est de Grèce que tout est parti.

lundi 09 janvier
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 7 ans - Le 09/01/2012 à 07h01

Plus un mot dans la presse sur la Grèce. Le problème est il résolu? Non. Pas du tout. Au contraire même. La Grèce n'en finit pas de sombrer et l'Europe et le FMI doivent décider dans quelques jours si il faut continuer à prêter de l'argent à fonds perdus pour éviter une sortie inévitable de la Grèce de la zone Euro.

Je voudrais vous reparler ce matin de la Grèce. Rappelez-vous. Ce petit pays de la zone euro, paradis des touristes et cauchemar des investisseurs. C'est là qu' a démarré la grande crise européenne de la dette, c'est également le premier pays de la zone euro qui a fait défaut de fait. On en parlait tous les jours. On n'en parle plus. On pourrait penser que c'est parce que le problème de la Grèce est réglé ? Et en fait ce n'est absolument pas le cas. Rien n'est réglé en Grèce. Rien. Et les jours qui viennent doivent être décisifs.

Où en sont les négociations avec les banques sur la réduction de la dette ?
On était parvenus il y a maintenant plusieurs mois à un accord sur une décote de 50% de la dette grecque. Mais rien n'est signé encore. Et on a même un désaccord total entre les banques qui rechignent à accepter de perdre 50% sur leurs emprunts grecs et la Grèce et maintenant même le FMI qui pensent que 50% de décote ce n'est pas suffisant, et qu'il faudrait plutôt 80% de décote. La réalité c'est que la Grèce n'a pas les moyens de payer 20% ou même 10% de se dette. Elle est en faillite. Et personne ne veut l'admettre. En faillite, car son économie s'enfonce de plus en plus dans la récession avec des recettes budgétaires qui ne rentrent toujours pas. Pas un euro d'impôt. Rien.

Est-ce qu'on va reparler de sortie de la Grèce de l'euro?
La situation est simple. La Troika va retourner en Grèce dans les jours qui viennent pour décider si on doit prêter à la Grèce l'argent dont elle a cruellement besoin. Cette décision dépend des progrès qui ont été faits en matière de réduction budgétaire. La troïka pourrait éviter les frais de voyage. La Grèce n'a pas avancé et ce n'est pas par mauvaise volonté, mais où trouver de l'argent dans un pays dont l'économie est au point mort. La question est donc de savoir si on va admettre que la Grèce est en faillite, qu'elle ne pourra jamais rembourser un euro de dette et lui prêter tout de même de l'argent. Ou si on va finalement tenter une autre voie pleine d'embûches: reconnaître la faillite et organiser sa sortie de l'euro…
A lire également
Assurance-vie : Comment récupérer une partie de vos fonds ?

L’assurance-vie a beau avoir le vent en poupe, elle souffre d’une idée reçue bien forte : les sommes placées sur un contrat d'assurance-vie sont bloquées. Ce qui est totalement faux. Si vous avez un besoin ponctuel d’argent pour financer un projet, vous pouvez à tout moment piocher dans votre assurance-vie sans attendre l'échéance fiscale de 8 ans. Il existe alors 2 possibilités pour récupérer des liquidités sur son contrat : le rachat partiel ou une solution plus simple, rapide et pourtant méconnue : l’avance.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com