C'EST L'EFFET DOMINO SUR LES MARCHES

mardi 12 juillet
Auteur: Rédaction Monfinancier
Il y a 8 ans - Le 12/07/2011 à 09h07

Les places boursières ont cédé à la panique la veille, victimes d’un mouvement de défiance généralisée. Paris a connu une journée noire en clôturant sur un repli de 2,71% la veille, soit sa plus forte baisse enregistrée depuis août 2010. C’est l’effet domino sur les autres Bourses mondiales : le Dow Jones chutait de 1,2% en clôture à 12 506 points, alors que le Nasdaq glissait de 2% à 2 803 points. En Asie, le rouge était également tendance, Tokyo a fini la séance sur un repli de 1,4% quand Seoul plongeait littéralement (-2,2%). Les investisseurs craignent toujours la « contagion » de la crise de la dette grecque aux autres pays fragiles de la zone euro comme l’Espagne. Mais c’est l’Italie qui concentre toutes les inquiétudes, les marchés financiers doutent de la capacité du pays à rembourser ses échéances de dettes. Pour en rajouter une couche, les dirigeants européens n’arrivent toujours pas à trouver un accord sur le cas grec et préfèrent reporter la décision sur ce dossier à septembre… Au lieu d’éteindre l’incendie, l’Europe préfère le laisser s’embraser… Dans ce contexte plus que houleux, le CAC 40 démarre en baisse de 1,86% à 3 736 points.

Du côté des statistiques, les prix à la consommation ont augmenté de 0,1% en France le mois dernier et de 2,1% par rapport à juin 2010, soit sa progression annuelle la plus forte depuis octobre 2008. En Allemagne, les prix à la consommation se sont aprréciés de 0,1% en juin et de 2,3% sur un an. La balance commerciale de mai et les prix à la consommation de juin en Grande-Bretagne seront dévoilés à 10h30. Aux Etats-Unis seront au programme : le déficit commercial de mai à 14h30, puis le compte-rendu de la réunion du conseil de politique monétaire de la Fed des 21 et 22 juin, à 20h00.

Dans les premiers échanges matinaux, toutes les valeurs du CAC 40 dans le rouge….

Alcatel-Lucent signe la plus forte baisse de l’indice phare parisien sur un repli de 5,22% à 3,77 euros après que Deutsche Bank eut dégradé le titre de « achat » à « conserver.

Les bancaires sont en ligne de mire ce mardi les pays de la zone euro n'étant pas parvenus à un accord sur un plan d'aide à la Grèce qui inclurait une participation des créanciers privés. Crédit Agricole plonge de 4,66% à 8,33 euros, Axa de 4,42% à 13,61 euros, BNP Paribas redonne 4,25% à 44,48 euros, Société Générale cède 3,95% à 34,89 euros et Natixis baisse de 2,67% à 3,17 euros.

Peugeot glisse de 3,49% à 29,03 euros après avoir révélé ses résultats commerciaux du premier semestre. Le constructeur annonce que ses ventes de véhicules et pièces détachées ont atteint 1 860 000 unités sur la période, en hausse de 0,2% en glissement annuel alors que les ventes de véhicules montés se sont appréciés de 2,1% au premier semestre.

Carrefour redonne 3,25% à 21,86 euros. Le gouvernement brésilien ne soutient pas le projet du rapprochement entre Carrefour et Grupo Pao de Acucar.

Technip cède 2,53% à 71,31 euros. La parapétrolière a remporté auprès de Solvay un contrat de service portant sur la construction d’une unité chimique à Taixing, en Chine. Le montant de l’opération n’a pas été dévoilé.

Publicis a annoncé le rachat de 70% du capital de l’agence publicitaire brésilienne DPZ, avec la possibilité de porter sa participation à 100% dans un délai de deux ou trois ans. Il s’agit de la quatrième opération du groupe français au Brésil depuis le début de l’année. Le titre de agence de publicité abandonne 1,82% à 37,16 euros.

L’Oréal perd 1,53% à 87,17 euros avant la publication de son chiffre d’affaires du premier semestre après Bourse.

Hors CAC, Carmat plie de 3,37% à 165 euros après avoir annoncé ce mardi une augmentation de capital de 25,5 millions d'euros.

Sur le marché des changes, l’euro évolue sous la barre des 1,40 à 1,3919 face au dollar, soit son plus bas niveau en quatre mois, pénalisé par l'aggravation de la crise de la dette souveraine en Europe qui vise désormais l'Italie. Du côté du baril de pétrole, le WTI dévisse de 0,95% à 94,25 dollars tandis que le Brent recule à 116,61 dollars. L’once d’or cède 0,48% pour se négocier à 1 548 dollars l’once.
A lire également
Ateme : une hausse TITANesque

Ateme se distingue une nouvelle fois en Bourse après un début d'année dynamique sur le front des ventes. Le titre du spécialiste de l'encodage vidéo affiche un gain de 145% depuis le début de l'année. Et compte tenu des perspectives affichées par le groupe, cette hausse n'est pas prête de s'interrompre...

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com