Chine : Le FMI tire la sonnette d’alarme sur la montée fulgurante des dettes des entreprises

vendredi 12 août
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 3 ans - Le 12/08/2016 à 16h08

Le FMI s'inquiète des fragilités financières grandissantes de la Chine qui doit selon elle réagir " de toute urgence à l'envolée des dettes de ses entreprises et cesser de se reposer sur le crédit pour doper l'activité ", faute de quoi le pays subira une "croissance affaiblie de façon permanente". Preuve que la transition d’un modèle de production vers un modèle de consommation n’est pas une mince affaire et que la transition prendra du temps.

Si les perspectives de la deuxième économie mondiale restent encourageantes à court terme, soutenues par des "politiques macroéconomiques accommodantes", le Fonds monétaire international s’inquiète tout de même de la transition qui « continuera d'être complexe, difficile, et potentiellement chaotique » .a martelé le Fonds dans un rapport annuel.

Plus inquiétant, l'intuition tire la sonnette d’alarme sur la montée fulgurante des dettes des entreprises.

Celles-ci, en excluant le secteur financier, s'établissaient en 2015 à environ 120% du PIB chinois, mais elles pourraient bondir à près de 140% d'ici 2019, selon des projections présentées par le Fonds.

Avec le vif ralentissement de l'activité, les créances douteuses représentent désormais 5,5% du total des prêts, mais elles sont susceptibles de grimper à 15,5% --auquel cas, les pertes potentielles pourraient équivaloir à "environ 7%" du PIB, avertit le FMI.
Certes, Pékin a promis de réduire drastiquement les surcapacités de production dans la sidérurgie et le secteur du charbon, très affectés par un endettement massif, mais "une solution plus complète" fait défaut et les réformes des groupes étatiques piétinent, poursuit le rapport.

Or, les entreprises d'Etat, beaucoup plus endettées que les firmes du secteur privé, empruntent à bas coût grâce aux garanties apportées par les autorités, "ce qui fausse l'allocation des ressources et encourage l'inefficacité", tranche le FMI, enjoignant à des "mesures urgentes" nécessaires pour que ces difficultés "restent gérables".

Faute de réformes structurelles rapides, et en cas de poursuite d'une politique de relance économique reposant sur un gonflement sans fin du crédit, "les vulnérabilités s'intensifieront" et conduiront le pays à "une croissance affaiblie de façon permanente", avertit le Fonds.

Pékin a beau s'efforcer de rééquilibrer son modèle économique vers la consommation et les services, au détriment des industries lourdes et exportations à faible valeur ajoutée, ses moteurs de croissance traditionnels, ce changement de paradigme ne se fera sans à coups. Et les soubresauts devraient continuer.
A lire également
Au Zénith ?

Le CAC 40 a progressé de 0.52 % à 5 670 points cette séance porté par les déclarations rassurantes venant d’outre-Atlantique sur l’interminable conflit commercial opposant Washington à la Chine. Cependant, les statistiques du jour enthousiasment aussi les investisseurs, notamment celles de la zone euro.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com

visuel-morning
JOURNAL DE MONFINANCIER La mort du capitalisme en France ?
visuel-morning
GESTION ACTIVE Pas à la fête
visuel-morning
GESTION ACTIVE La Fin d’un Cycle ?