CONSEQUENCE INATTENDUE DU BLOCAGE GOUVERNEMENTAL AMERICAIN

lundi 28 février
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 8 ans - Le 28/02/2011 à 07h02

Dés vendredi prochain, le gouvernement américain sera dans une situation qu'il n'a pas connu depuis le milieu des années 90: il n'aura plus d'argent à dépenser car la limite légale de la dette sera atteinte et aucun compromis avec les Républicains n'est en vue. Ce "government shutdown" aura des effets directs pour les marchés...

Semaine symbolique aux Etats-Unis avec la limite de la dette gouvernementale
Vendredi soir, si Républicains et Démocrates ne se sont pas mis d'accord, le gouvernement Américain ne pourra plus emprunter car le plafond de la dette voté par le Congrès sera atteint. Comme il ne pourra plus emprunter, il ne pourra plus payer une partie de ses employés et des fournisseurs. La dernière fois que cela c'était produit c'était au milieu des années 90. L'administration américaine est en train d'établir une liste des dépenses non essentielles qu'elle va déjà suspendre pour essayer de tenir le plus longtemps possible. Dés la semaine prochaine des milliers de fonctionnaires resteront chez eux car ils ne seront plus payés.

Avec une conséquence directe pour les marchés financiers
Au delà de l'impact psychologique de cette situation sur les marchés, nous allons dés là semaine prochaine subir les conséquences directes de ce qu'on appelle le governement shutdown, de cette fermeture. La plupart des statistiques économiques ne seront plus publiées car les agences qui s'en occupent seront provisoirement fermées. On ne sait pas si on aura les chiffres du déficit commercial ou les demandes d'allocations chômage jeudi 10 Mars ou les ventes au détail le vendredi 11 Mars

Est-ce qu'on aura les chiffres de l'emploi américain ce vendredi?
Oui. Car les agences ne mettront la clé sous la porte qu'à partir de vendredi soir. Le 4 au soir. En attendant les démocrates bataillent ferme pour obtenir un accord des Républicains mais il y a peu de chances que cela aboutisse rapidement. Les Républicains ont une carte maîtresse en mains pour peser sur la réduction du déficit budgétaire et ils ne vont pas la brader. Les investisseurs et les traders vont donc spéculer sans indicateurs économiques. Ils vont donc devoir trouver d'autres prétextes pour faire bouger les marchés mais en ce moment cela ne manque pas.
A lire également
Idée reçue numéro 4 : l'assurance-vie, ce n'est qu'un produit de long terme

On complète notre série sur les idées reçues sur l'assurance-vie, sur un nouveau préjugé quasi-incontournable sur le produit d'épargne préféré des Français : l'assurance-vie, ce n'est qu'un produit de long terme. Ce qui est (une nouvelle fois) faux ! Elle peut être utilisée comme un produit d’épargne extrêmement souple, mais aussi comme un outil de gestion et de transmission du patrimoine dans des conditions particulièrement clémentes.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com