Déclaration des revenus : quatre questions liées au prélèvement à la source

samedi 23 mai
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 4 mois - Le 23/05/2020 à 08h05

Si vous n’avez pas profité du confinement pour la faire, vous avez jusqu’au 4 juin pour déclarer vos revenus sur le site impôt.gouv. Ceux qui préfèrent faire une déclaration écrite bénéficient d’un petit délai supplémentaire (12 juin), du fait de la crise sanitaire. Mais la vraie nouveauté cette année est que la plupart de vos revenus perçus en 2019 ont subi un prélèvement à la source. Un changement qui entraine des questions…

Dois-je déclarer les revenus 2019 sur lesquels un impôt à la source a été prélevé ?

Depuis 2019, la plupart des revenus que vous touchez subissent un prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu. Il s’agit entre autres :

- Des salaires, sur lesquels votre employeur a retenu le prélèvement à la source.
- La pension de retraite (prélèvement réalisé par la caisse).
- Les revenus BIC et BNC, et revenus fonciers, pour lesquels vous avez dû payer un acompte à l’administration fiscale chaque mois.
- Les intérêts et les dividendes, sur lesquels votre banque a prélevé la retenue à la source.
Cette liste est loin d’être exhaustive, la plupart des revenus perçus en 2019 ont subi un prélèvement à la source.

Comment le taux a été déterminé ? Rappelez-vous : à l’été 2018, vous avez reçu un courrier de l’administration fiscale avec votre taux de prélèvement à la source. Ce taux était basé sur les revenus déclarés en 2017 et l’impôt payé en 2018. Par défaut, il s’agissait du taux moyen du couple, mais vous pouviez choisir un taux individuel pour chaque membre du couple, ou un taux neutre. Par ailleurs, ce taux a changé puisque vous avez déclaré votre revenu 2018 en mai 2019 et l’administration fiscale a modifié en septembre 2019 le taux en fonction de cette nouvelle déclaration.

Certes, vous avez déjà payé un impôt. Mais il ne s’agit que d’un impôt prévisionnel, basé sur un taux estimé prenant en compte des revenus passés.
Comme chaque année, vous devez donc déclarer en mai tous les revenus perçus en 2019.



Impôt prélevé à la source et déclaration 2019 : vais-je payer deux fois ?

Comme précisé à la question précédente, l’impôt payé à la source n’est qu’un impôt prévisionnel, basé sur un taux estimé prenant en compte des revenus passés. Le taux des prélèvements effectués en 2019 était calculé sur les revenus de 2018 et 2017. Mais pas sur les revenus 2019.

La déclaration d’impôt sur le revenu 2020 sert donc à calculer le bon taux. Elle permet de calculer l’impôt réellement dû sur vos revenus 2019. Cette déclaration va notamment intégrer l’impact des déductions et réductions d’impôt réalisé en 2019.

À cet impôt, l’administration va déduire les prélèvements à la source réglés en 2019. Dans le cas où ces prélèvements ont été insuffisants, vous devrez régler la différence. En cas de trop payé en 2019, l’administration vous fera un chèque.



Comment vais-je récupérer mes réductions d’impôt ?

Très souvent, l’impôt que vous avez payé à la source est très proche de l’impôt que vous devez effectivement payer. Le taux du prélèvement à la source est basé sur les deux années antérieures, les revenus que vous avez perçus, mais également les crédits d’impôt et autres réductions que vous avez obtenus à l'époque. Et pour nombre de contribuables, leur situation 2019 n’est pas très différente de leur situation en 2017 et 2018.

Mais parfois, l’impôt dont vous êtes réellement redevable diffère fortement de l’impôt que vous avez payé, par exemple :
- Si vous avez obtenu une augmentation de salaire, votre taux prélevé à la source était insuffisant.
- C’est l’inverse si vous avez subi une baisse de revenus professionnels, le taux aurait dû être plus petit.
- Vous avez peut-être eu un enfant en 2019 (et vous ne l’avez pas signalé à l’administration fiscale), donc une part ou une demie part en plus, dans ce cas votre taux de prélèvement à la source était trop fort.
- Vous avez peut-être employé une personne à domicile en 2017 et/ou 2018, mais pas en 2019). Dans ce cas votre taux était trop faible.
- Vous avez peut-être réalisé en 2019 un investissement défiscalisant (et pas en 2017 ni 2018). Dans ce cas, votre taux était trop fort.

La déclaration d’impôt sur le revenu 2020 sert à calculer l’impôt réellement dû sur vos revenus 2019. Cette déclaration sert notamment à calculer l’impact des déductions et réductions d’impôt réalisés en 2019. Cet impact peut être important, surtout si vous n'aviez pas bénéficié de telles réductions en 2017 et 2018 et donc qu'elles n'ont pas été prises en compte dans votre taux de prélèvement à la source

À cet impôt dû, l’administration va déduire les prélèvements à la source réglés en 2019. Dans le cas où ces prélèvements étaient insuffisants, vous devrez régler la différence. En cas de trop payé en 2019, l’administration vous fera un chèque. C’est ainsi que si vous avez subi une baisse de revenus en 2019, si vous avez eu un enfant, ou encore si vous avez eu beaucoup de charges déductions ou fait des réductions d’impôt (plus que les années précédentes), l’administration fiscale vous fait un chèque. À notamment cependant que sur certains crédits d’impôt (emploi à domicile, garde d’enfant, investissement locatif défiscalisant, etc.) vous aviez reçu un acompte de 60% en janvier 2020.

Quid des revenus 2020 ? Comment seront imposés mes revenus du deuxième semestre ?

Comme en 2019, les revenus que vous avez perçus depuis le début de l’année ont déjà, pour la plupart d’entre eux, subi un prélèvement à la source. Le taux de ces prélèvement était basé sur votre déclaration de l’an dernier. En effet, depuis septembre 2019, votre taux de prélèvement à la source a été modifié selon votre déclaration 2019. Ce taux est en fait mis à jour chaque année en septembre.

En septembre 2020, votre taux de prélèvement à la source sera mis à jour et prendra en compte les éléments indiqués dans votre déclaration 2020. De septembre à décembre 2020, mais également pour 2021…jusqu’à la nouvelle déclaration 2021 qui permettra donc de calculer l'impôt réellement dû sur vos revenus 2020 et la mettre à jour votre taux de prélèvement en septembre 2021.

Vous souhaitez réduire votre impôt sur vos revenus de 2020 ? Contactez un conseiller MeilleurPlacement pour faire le point sur votre situation.



Communication non contractuelle à caractère publicitaire.
A lire également
On achète ou on vend lisi?

Christopher Dembik, économiste chez Saxo Banque, Virginie Robert, présidente de Constance Associés, et Louis de Montalembert, président du fonds d'investissement de Pléiade AM ont donné leurs tuyaux d'investissement dans l'émission C’est votre argent, du vendredi 8 janvier 2016, présenté par Marc Fiorentino, sur BFM Business.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com