Défiscalisation : les FIP et FCPI ont eu la cote en 2016

vendredi 03 mars
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 3 ans - Le 03/03/2017 à 16h03

L'investissement dans le non-coté a eu la cote en 2016. Plus de 100.000 particuliers ont souscrit à des FIP (fonds d’investissement de proximité) et FCPI (fonds communs de placement dans l’innovation) avec un ticket moyen de 8.500 euros, selon la dernière étude de l’AFG (Association Française de la Gestion financière) et l’AFIC (Association Française des Investisseurs pour la Croissance.

En 2016, 114.000 particuliers ont souscrit à des FCPI et/ou à des FIP, un nombre en nette progression (+15%) par rapport à 2015, mais inférieur de 21% par rapport aux 145.000 souscripteurs de 2008. La taille moyenne des fonds s'affiche à niveaux records : 12,4 millions d'euros pour un FIP et 14,6 millions d'euros pour un FCPI.

En 2016, 73 fonds ont collecté des capitaux (45 FIP et 28 FCPI). L’Île-de-France, Rhône-Alpes-Auvergne, Bourgogne-Franche Comté et PACA sont les principales régions d'investissement des FIP. Et 87% des investissements des FCPI sont concentrés sur des entreprises des secteurs d’avenir : le numérique, les biotechnologies, les télécoms et la transition énergétique.

Afin d’accompagner les défis spécifiques au financement de l’innovation en France, l’AFIC milite pour accroître le niveau de réduction d'impôt attaché aux FIP et aux FCPI pour que les particuliers puissent participer plus largement à la croissance d’entreprises innovantes et de proximité.

Les FCPI, les fonds d’investissement dans les PME innovantes ou de proximité (FIP) proposent des réductions d’impôts. Elles sont sont limitées à 18 %* du montant investi, qui est lui-même plafonné à 24 000 euros pour un couple, et, 12 000 euros pour un célibataire, soit un maximum de 4 320 euros par foyer fiscal. Mieux encore, les FIP Corse bénéficient d’un régime particulier puisqu’ils permettent de porter la réduction d’impôt sur le revenu à 38 % du montant souscrit, soit un montant maximum de 9 120 euros par an. C’est le produit de défiscalisation qui offre le plus fort taux de réduction sur l’impôt sur le revenu à ce jour…

>> Je demande une information détaillée sur les FIP et FCPI



A lire également
Epargne : Pourquoi ouvrir une assurance-vie avant 30 ans ?

Enfin le premier salaire ! Oui, mais il faut penser à payer son loyer, financer ses loisirs ou bien (et c’est moins drôle) rembourser un prêt étudiant. Dans ces conditions, comment épargner pour l’avenir sans pour autant rogner ses envies de bouger aux quatre coins du monde et profiter de la vie ? Le Livret A ? Rapporte plus un rond surtout depuis le début du mois. Le Livret Jeune ? Passé 25 ans, vous devez tirer un trait dessus et le clôturer…Difficile alors de trouver le placement qui allie rendement et capacité d’épargne réduite ? Pas si sûr. Pour les jeunes actifs de moins de trente ans, il y a des solutions. Faut-il encore les connaître.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com