Des taux positifs

vendredi 26 février
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 3 mois - Le 26/02/2021 à 08h19

Le taux d'emprunt de la France à dix ans est redevenu positif.
De peu.
0,06% seulement.
Mais c'est un évènement.

POURQUOI ?

C'est le scénario que nous annoncions depuis plusieurs mois.
Une anticipation de rebond de la croissance dans le monde plus important.
Un rebond amplifié par les plans de relance, la masse d'épargne et les trésoreries d'entreprise.
Rebond économique, risque de surchauffe et donc retour de l'inflation.
Et donc remontée des taux d'intérêt.

C'EST GRAVE ?

En théorie, non.
C'est un retour à la normale.
Les taux négatifs sont une aberration.
Que la France emprunte à taux négatif avec un déficit abyssal et une dette qui va atteindre les 130% du PIB est absurde.
Il est donc normal que les taux d'intérêt reviennent progressivement, si l'économie redémarre, à des niveaux "normaux".

EN PRATIQUE

Cela pose un vrai problème aux banques centrales.
Elles manipulent depuis des mois les taux d'emprunt des États en rachetant leurs dettes pour maintenir les taux à des niveaux artificiellement bas.
Elles vont continuer à le faire.
Elles l'ont d'ailleurs probablement fait hier pour freiner la remontée des taux.
Mais, comme nous vous l'expliquions la semaine dernière, il va devenir de plus en plus compliqué de justifier de maintenir des taux artificiellement bas avec une croissance forte et une inflation qui rebondit.

ET DONC ?

Les investisseurs commencent à s'inquiéter.
Ils vivent sous perfusion monétaire massive depuis la crise de 2008 et encore plus depuis la crise sanitaire.
Réduisez leurs doses de coke monétaire et c'est la panique, le manque.
Un manque qui se traduit par une pression sur les indices boursiers.
Une pression à relativiser pour l'instant.
Malgré la chute des indices boursiers d'hier nous restons encore à des niveaux élevés.
Notre anticipation n'a pas changé : nous restons prudents.

NOS DEUX INDICATEURS...

...d'exubérance irrationnelle
Tesla : -8%
Bitcoin : -9%

L'INTRODUCTION EN BOURSE

Coinbase
La plus grande Bourse américaine de cryptomonnaies.
1,3 milliard de $ de revenus en 2020 contre 534 millions en 2019.
Un profit de 322 millions de $ contre une perte de 30 millions de $.
Et une introduction en Bourse très attendue.
Une valorisation attendue au-dessus de 100 milliards de $ contre...8 il y a moins de 3 ans.

L’ÉPARGNE, ENCORE ET TOUJOURS

Les rapports se succèdent.
Après celui de la Banque de France qui annonçait un montant de "sur"épargne Covid de 200 milliards d'€ en 2020 et 2021, voici le rapport du Conseil d'Analyse Économique qui va provoquer quelques tensions.
70% de cette épargne accumulée proviendrait de 20% des ménages seulement.
Inégalité devant l'épargne donc.

CE MAGOT...

...surtout si on considère qu'il est entre les mains des "ménages aisés" tant détestés, attire les convoitises.
Certains veulent le taxer, voire en confisquer une partie.
D'autres veulent le flécher vers l'économie réelle.

C'EST VOTRE ARGENT EXCEPTIONNEL

Un an après que l'OMS ait annoncé la "pandémie", où en est l'économie ?
L'inflation est-elle vraiment repartie ?
Quel est le niveau "normal" des taux d'intérêt ?
Les marchés vont-ils résister à la hausse des taux d'intérêt ?
Que faut-il penser du bitcoin ?
Quelles actions acheter ?
Qui sont les meilleurs gérants de la semaine ?
Vous le saurez en regardant/écoutant nos Jedi de l'économie et de la finance : Frédéric Rollin de Pictet, Michel Ruimy économiste et professeur à l'ESCP et Sciences Po, Eric Bleines de Swiss Life Banque Privée et Benjamin Rousseau de Cogefi.
Ce soir à 20h sur BFM Business.
Et en replay samedi à 11h et 21h et dimanche à 19h.

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Par Pascal Malula, Analyste Bourse MP
La Bourse de Paris a terminé la séance de jeudi en légère baisse, avec un faible volume des échanges (2 milliards € échangés sur le CAC40). Outre-Atlantique, le Dow Jones a reculé de 1.75 % tandis que le Nasdaq a cédé 3.52 % et ce malgré une croissance américaine ressortie à +4,1 % au quatrième trimestre. Les tensions sur le marché obligataire inquiètent les investisseurs.
Au Japon, le Nikkei a clôturé ce matin sur une chute de 3,99% ( à 28 966 points), sa plus forte baisse en une séance depuis avril dernier. Le CAC 40, quant à lui, est attendu dans le rouge ce matin. Le vote du Budget fédéral américain (20h) fera l’objet de toutes les attentions.
Le Brent se négocie à 66,1 $.
L'once d'Or se négocie à 1 762 $.
L'euro/dollar est à 1,213 $.

ON S'EN FOUT ?

Les revenus du courrier représentent moins de 20% des revenus de la Poste; Castex a mis 20 départements sous surveillance; C'est la course entre le variant anglais et les vaccins, en France pour l'instant large avantage au variant anglais; Hidalgo veut un reconfinement de 3 semaines à Paris; Il va faire beau ce week-end mais plus frais (j'ai toujours rêvé de faire la météo sur TF1); Hasbro supprime la marque "Monsieur Patate" parce que trop "genrée", il va donc y avoir maintenant une "famille Patate" non genrée, on n'arrête pas le progrès; Selon les dernières estimations, l'économie chinoise devrait dépasser celle des États-Unis en 2027; Un mouton sauvage errant dans la forêt australienne a été retrouvé avec 35 kilos de laine; Airbnb a perdu 4,6 milliards de $ en 2020 dont 3.9 milliards pour le seul dernier trimestre.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino
Miniture Morning

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com

visuel-morning
JOURNAL DE MONFINANCIER Nous ne faisons pas assez d'enfants