Du vert partout

jeudi 23 avril
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 2 mois - Le 23/04/2020 à 17h04

Le CAC 40 a terminé la séance du jour en hausse de 0.89 % à 4 451 points, porté par le trio bancaire BNP Paribas, Société Générale et Crédit Agricole, lui-même dynamisé par la BCE qui vient de changer ses propres règles en matière de « collatéraux » éligibles pour obtenir des liquidités (mais nous y reviendrons plus tard). Outre-Atlantique, aussi, le Dow Jones et le Nasdaq évoluent en gain de plus de 1 %, pourtant les chiffres du jour frôlent la catastrophe. En Europe, l'indice PMI flash s'est notamment effondré à 13,5 en avril, signalant ainsi, et de loin, la plus forte contraction de l'activité globale enregistrée en plus de vingt ans d'enquête. Pour rappel l’indicateur était à 29.7 en mars. Aux États-Unis, le Département américain du Travail a recensé 4,4 millions de nouveaux inscrits aux allocations hebdomadaires au chômage.

DU VERT PARTOUT
Le CAC 40 a terminé la séance du jour en hausse de 0.89 % à 4 451 points, porté par le trio bancaire BNP Paribas, Société Générale et Crédit Agricole, lui-même dynamisé par la BCE qui vient de changer ses propres règles en matière de « collatéraux » éligibles pour obtenir des liquidités (mais nous y reviendrons plus tard). Outre-Atlantique, aussi, le Dow Jones et le Nasdaq évoluent en gain de plus de 1 %, pourtant les chiffres du jour frôlent la catastrophe.
En Europe, l'indice PMI flash s'est notamment effondré à 13,5 en avril, signalant ainsi, et de loin, la plus forte contraction de l'activité globale enregistrée en plus de vingt ans d'enquête. Pour rappel l’indicateur était à 29.7 en mars.
Aux États-Unis, le Département américain du Travail a recensé 4,4 millions de nouveaux inscrits aux allocations hebdomadaires au chômage.



POURQUOI LA HAUSSE DES BANCAIRES ?
BNP Paribas a dominé le CAC 40 cette séance en gagnant plus de 6 %, après l’annonce par la BCE, qu’elle s’autorisait à accepter comme « collatéral » des émissions obligataires tombées sous la notation « investment grade » et achètera des lignes classées en catégorie « spéculative » pour peu qu'elles aient été notées « A » ou « BBB » avant d'être dégradées par les agences.



ET COMME PAR HASARD
Demain, Standard & Poors pourrait faire basculer la notation de la dette italienne vers « BB ». Cette note signifie que la dette rentre dans une catégorie « spéculative ».
Ainsi, au final, la notion de risque n’existe plus. Et la notion de note a disparu



ET DU CÔTÉ DES PUBLICATIONS ?
Visiativ (présent dans notre portefeuille « Père de Famille Sportif ») a vu son activité progresser de 2% au premier trimestre à 42,3 millions €. Le chiffre d'affaires à l'international, quant à lui, a progressé de 20% (+11% en croissance organique). Pour découvrir cette société, n’hésitez pas à retrouver toute notre analyse dans notre portefeuille « Père de famille sportif ».



POUR PLUS DE PUBLICATIONS
N’hésitez pas à retrouver le recap' des publications des smalls dans le « Zapping des Smalls » du 22/04/2020 par Euroland Corporate. Il est consultable ici et pour tout savoir sur les smalls caps cotées en bourse, inscrivez-vous à la newsletter d’Euroland Corporate ici .

A lire également
On achète ou on vend Jacquet Metal Service, Mersen et Groupe Crit ?

Louis de Montalembert, président du fonds d'investissement de Pléiade AM et Franck Morel, conseiller du fonds Europa One et Commerzbank ont donné leurs tuyaux d'investissement dans C’est votre argent, du vendredi 26 février 2016, présenté par Marc Fiorentino, sur BFM Business.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com