En Grèce ça va mieux, (si si ! )

mardi 21 juin
Auteur: Rédaction MonFinancier
Il y a 3 ans - Le 21/06/2016 à 16h06

La lumière au bout du tunnel ? Après 6 années de récession, la Grèce va mieux, tout du moins c’est que les chiffres laissent espérer : Cette année, la croissance devrait se rapprocher de zéro (-0,2%) après 2,5% l’an dernier. L’évasion fiscale commence à se dissiper, tandis que le système des retraites a été reformé.

Pour le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, la Grèce a donc tourné une page et se trouve désormais sur la voie du redressement, avec une croissance positive prévisible au second semestre.

Signe que les reformes mises en place ont commencé à porter leurs fruits, le déficit primaire (hors paiement des intérêts de la dette) se réduit plus vite que les objectifs fixés. Après 'examen des réformes entreprises par ce pays, la Grèce mérite donc amplement de recevoir une nouvelle tranche d’aide, selon la commission européenne.

C’est le Mécanisme européen de stabilité (MES), le pare feu financier spécialement créé pour, et qui représente le FMI, la BCE et les états membres de l’Union Européenne qui a mis au pot. 7,5 milliards d'euros prêté à un taux inférieur à 1 % sur une maturité moyenne de 32 ans.

L’objectif d'un excédent budgétaire primaire de 3,5%, que la Grèce est censée atteindre en 2018, devait être respecté. Pourtant, le Fonds monétaire international (FMI) juge cet objectif trop ambitieux et prône de l'abaisser à 2% pour éviter une cure d’austérité trop sévère au pays.

Même Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne se dit « absolument satisfait » tout en soulignant que "La Grèce est sur la bonne voie et j'aimerais qu'elle ait la conduite nationale des programmes qui sont actuellement mis en oeuvre."

Pour rappel, ces 7,5 milliards d'euros font partie d'une nouvelle tranche d'aide de 10,3 milliards d'euros, et serviront à payer de la dette (au FMI et à la BCE), pour 5,7 milliards d'euros, et des arriérés de l'Etat pour 1,8 milliard.

La Grèce a dû effectuer des réformes difficiles, notamment sur le système des retraites et du système fiscal. Pour obtenir les 2,8 milliards d'euros restants, elle devra encore promulguer de nouvelles réformes.

Ce plan d'aide financière s'inscrit dans le cadre du troisième plan d'aide signé en juillet dernier, qui prévoit 86 milliards de nouveaux prêts sur trois ans.
A lire également
La journée du win-win

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com