ENCORE UNE JOURNEE FOLLE

mercredi 16 juillet
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 11 ans - Le 16/07/2008 à 07h34

La volatilité d'hier sur les changes, les taux, les actions et les matières premières est le signe d'un marché livré à lui même, un train lancé à toute vitesse et que personne ne contrôle...

RECORD SUR l'euro, Record d'amplitude quotidienne sur le pétrole, record de baisse sur les indices; la journée d'hier était le signe, si il en fallait encore un, que les marchés sont en pleine dépression irrationnelle. Sans que rien ne vienne arrêter la machine.

BERNANKE trés pessimiste. C'est un discours Churchillien qu'a délivré hier Ben. Il a promis des larmes et du sang pour l'économie américaine et a entrainé une vague de spéculation à la baisse sur le dollar. Il n'a pas donné de vraie solution et a donc continué à inquiéter les marchés. Il est clair qu'il n'augmentera pas les taux avant quelques mois.

LA SEC, l'autorité de controle des marchés, s'est enfin décidée à limiter les ventes à découvert sur les valeurs les plus exposées comme Freddie Mac et Fannie May. Il faut étendre ces mesures à tout le marché et augmenter les marges sur les marchés de matières premières pour briser la spéculation.

L'ETAT à la diète. Moins de fonctionnaires, moins de dépenses, moins de gaspillage pour financer des retraites de plus en plus lourdes et compenser une croissance en panne. Tant mieux.

GENERAL MOTORS se réinvente avec un plan drastique de restructuration. Licenciements, baisse de salaires, ventes de marques: GM peut rebondir

EN FRANCE quand on rate et qu'on est mauvais, on est confirmé dans ses fonctions. C'est le cas du management du Crédit Agricole hier.

AUTRE FANTASME avec la Chine, c'était l'Inde dans la théorie du découplage (les pays émergents ne souffriront pas du ralentissement américain...) Résultat: l'Inde est au tapis avec en plus de craintes de dégradation de la notation du pays. Encore une fable absurde qu'on nous a servie et qui se revient à la réalité.

LEHMAN BROTHERS en a ras le bol de la spéculation. Aprés avoir perdu 80% de sa valeur, le groupe se demande si il ne ferait pas mieux de quitter la bourse.

BONNE JOURNEE

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com