Eurazeo : un début d’année rassurant

vendredi 13 mai
Auteur: Rédaction MonFinancier
Il y a 4 ans - Le 13/05/2016 à 16h05

La dernière publication d’Eurazeo est conforme aux attentes. Ni plus ni moins. La société d’investissement a vu son activité trimestrielle progresser à la faveur d’une bonne orientation des sociétés du portefeuille telles que l’éditeur de jeux Asmodee. Ainsi, l’actif net réévalué s’est plutôt défendu malgré la baisse des marchés.

Un début d’année en ligne
Eurazeo commence l’année d’un bon pied. La société d’investissement a réalisé un chiffre d'affaires en progression de 16,1 % à 338 millions d'euros, se payant au passage le luxe de battre le consensus logé à 316 millions d’euros. A périmètre et taux de change constants, la croissance s’élève 8,2%.

Dans le détail, Asmodee et Moncler, se sont particulièrement distingués sur le trimestre. Le spécialiste des jeux de société confirme son potentiel avec un chiffre d'affaires en progression de 38,7% (+15,3% à périmètre et change constants) à 75,2 millions d'euros. Le fabricant de vêtements de luxe Moncler témoigne de sa bonne santé avec des revenus en hausse de 18% à 237,3 millions d'euros.

En revanche, Desigual reste toujours à la peine et continue à enregistrer un repli de son chiffre d'affaires de 10,5% à 244,7 millions d'euros.


Poursuite des investissements

Au cours du 1er trimestre, Eurazeo a opéré une rotation de son portefeuille. Après avoir réalisé neuf acquisitions l'an dernier, la société d’investissement s’est lancée dans sept autres emplettes depuis le début de l'année, parmi lesquelles, l'opérateur privé de crèches Les Petits Chaperons Rouges, les écoles suisses de gestion hôtelière Glion et Les Roches ainsi que le groupe de pharmacie et de chimie, Novacap.

Eurazeo a également entamé des discussions pour prendre le contrôle de la société pharmaceutique et de chimie Novacap, aux côtés de Mérieux Développement, en investissant pour sa part 160 millions d'euros en fonds propres. Eurazeo a également fait parler de lui en mars dernier avec l'annonce de négociations exclusives avec le géant américain Mondelez en vue du rachat d'une dizaine de marques de confiseries emblématiques, telles que Carambar, Krema, La Pie qui Chante, mais aussi le chocolat Poulain et les rochers Suchard. Le fonds serait prêt à débourser 250 millions d’euros pour acquérir ces marques emblématiques en France.

Le groupe a par ailleurs annoncé la cession d'un bloc de 15% du capital d'Elis pour 281 millions d'euros.

ANR

L’Actif net à fin avril se situe à 71,70 euros par action contre 72,30 euros à fin 2015. Ce léger repli qui s’explique par le contexte boursier difficile depuis le début de l’année. Un bon point pour une société qui gère bien les sociétés qu’elle a dans son giron. Les récentes prises de participations dans des univers aussi bigarrés que l’éducation, la santé ou en cours de négociation comme avec le géant américain Mondelez devrait donner un coup de fouet supplémentaire à cet indicateur étroitement surveillé.


>> Je consulte le conseil Gestion PEA sur Eurazeo
A lire également
UNE BREVE HISTOIRE DE L’EPIDEMIE

Le CAC 40 a terminé la séance du jour en hausse de 0.20 % à 5 692 points. Pour rappel, le SRAS avait nécessité plus de 10 mois pour être maitrisé et avait entrainé une baisse du cours du CAC 40 de plus de 20 %. Cependant, nous étions en 2003 et le rôle des banques centrales était différent. Selon l’outil FedWatch, la probabilité que la Fed baisse ses taux le 18 mars prochain s’élève maintenant à 30 % ( contre 4 % au 1er janvier).

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com

visuel-morning
JOURNAL DE MONFINANCIER Le poids écrasant de l'État
visuel-morning
GESTION ACTIVE Grand Chelem