Euro 2016 : quel est le pouvoir d’achat des footballeurs de l’Euro 2016 ?

jeudi 09 juin
Auteur: Rédaction MonFinancier
Il y a 3 ans - Le 09/06/2016 à 14h06

Et si les joueurs de football de l’Euro 2016 en profitaient pour acheter un pied-à-terre à Paris, sur la Côte d’Azur ou dans une station de ski, quelle surface pourraient-ils acheter selon qu’ils jouent en Suisse, Russie ou Espagne ?

(En collaboration avec notre partenaire crédit, VOUSFINANCER.com)

Avec des salaires moyens variant de 110 000 € par mois pour l’équipe nationale Suisse à 480 000 € en moyenne en Espagne, malgré d’importants écarts, les footballeurs n’ont théoriquement pas besoin d’emprunter pour acheter un bien immobilier. Mais avec des taux historiquement bas, ils peuvent avoir intérêt à le faire. D’autant que globalement la carrière d’un footballeur dure 10 ans et l’âge de la retraite dépasse rarement pour eux 35 ans… Les sportifs professionnels ont donc intérêt à emprunter lorsqu’ils sont en activité et à placer leur argent afin de dégager des revenus futurs lors de leur retraite.

Ainsi un footballeur italien pourrait emprunter théoriquement près de 7 millions d’euros à 1 % sur 10 ans et acheter ainsi 460 m2, un Portugais 10 millions soit 670 m2 et un Allemand 17 millions d’euros, de quoi acheter plus de 1100 m2 à 15 000 € le m2 ! Si l’on s’intéresse à des joueurs en tête des classements des plus hauts revenus, comme le Portugais Cristiano Ronaldo (32 millions d’euros par an hors prime et sponsoring) ou le Suédois Zlatan Ibrahimovic (20 millions d’euros), leur capacité d’emprunt théorique est telle qu’il leur serait possible d'acquérir plusieurs propriétés, une à Paris, une sur la Côte d'Azur et une à la montagne…

Même si cela n’a pas de réel sens économique, cela donne une idée des revenus de ces champions toutes catégories du pouvoir d’achat immobilier !

A lire également
Idée reçue : L'assurance-vie est bloquée pendant 8 ans

On peut être aimé...mais aussi être victime de préjugés. L’assurance-vie a beau avoir le vent en poupe avec une collecte positive pour le 22ème mois consécutif, il y a encore des épargnants qui rechignent à ouvrir un contrat d'assurance-vie, trompés par des idées reçues. En tête, celle d’un placement bloqué pendant huit ans. Ce qui est totalement faux…

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com