FCPI et FIP ISF pour les retardataires

lundi 07 juin
Auteur: Rédaction Monfinancier
Il y a 9 ans - Le 07/06/2010 à 15h06

La déclaration ISF est dans quelques jours, et pour ceux qui n’ont pas encore souscrit à des investissements pour réduire leur impôt sur la fortune (notamment à l’introduction en Bourse d’Allofinance qui s’est terminée Vendredi), il existe encore des produits qui offrent des réductions, notamment des FIP et des FCPI.

Pour rappel, ce sont des variétés de FCPR (fonds commun de placement à risque) qui sont investis en partie dans des sociétés non cotées.

Les FIP, fonds d’investissement de proximité, sont des fonds investis à 60% minimum dans des PME régionales situées dans 4 régions limitrophes sélectionnées par le gérant.

Les FCPI, fonds commun de placement dans l’innovation, doivent être investis à 60% au moins de titres de sociétés qui sont considérées comme innovantes par l’OSEO Anvar

Il existe alors des FIP et des FCPI dit « ISF ». Ces fonds doivent prendre l’engagement d’investir une certaine fraction de leur investissement dans des PME éligibles à la loi TEPA. Les fonds vont donc investir une part comprise entre 60% et 100% de leur actif dans des PME qui respectent les critères de la loi TEPA, qui sont par exemple d’employer moins de 250 personnes, d’avoir un chiffre d'affaires n'excédant pas 50 millions d'euros ou encore de ne pas être cotée sur un marché réglementé.

La réduction d’ISF est dans ce cas de 50% de la fraction que le FIP investi réellement en PME éligibles, dans la limite de 20 000 euros. Donc par exemple, pour un fonds qui investit 80% de son actif en PME éligibles, la réduction sera de 40%

Sur les FIP, on conseille le fonds de la société Sigma Gestion, Sigma Fortuna 3. Sigma gestion a choisi pour ce fonds les régions Ile-de-France, Champagne-Ardenne, Lorraine et Alsace. La société de gestion voulait en fait investir dans le quart Est français, le long de la récente ligne de TGV Est Européen. Il faut savoir que tous les fonds de Sigma ont une clause qu’ils appellent la clause de Hurdle et qui prévoit que l'équipe de gestion ne bénéficiera d'aucun intéressement sur les plus-values réalisées, si la performance du fonds est inférieure à 25% au terme. Donc si le fonds n'obtient pas un minimum de 25% de plus-value au terme, les particuliers obtiennent la totalité de ces plus-values.

En FCPI, on conseille le fonds A plus E business 10 qui lui est investi à 100% dans des entreprises éligibles à la loi Tepa et qui ont développé un business model directement lié à internet. La réduction est alors de 50%

Enfin, la société Sigma gestion a également lancé un fonds un peu particulier puisqu’il s’agit d’un FCPR qui investit dans des PME du secteur des marchands de bien, c'est-à-dire des sociétés qui font de l’achat vente de biens immobiliers. La réduction est de 50% et la durée du fonds n’est que de 5 ans contre 8 ans pour les FCPI et FIP classiques.

Si vous voulez souscrire à l’un de ces trois fonds, vous pouvez télécharger les bulletins de souscription sur les site des sociétés de gestion, et nous envoyer les bulletins pour obtenir une réduction des droits d’entrée, de 5% à 2%.
A lire également
Immobilier : SCPI à crédit, meilleur placement financier ?

Avec la faiblesse actuelle des taux d’intérêt, c'est le moment idéal pour financer ses placements à crédit ! Tous les courtiers sont unanimes, après un coup de chaud cet été, les banques ont abaissé leurs taux sur les deux derniers mois et ce quelle que soit la région. Une situation favorable pour un particulier qui souhaite se construire un patrimoine immobilier à moindre coût grâce à l'effet de levier du crédit. C'est ainsi qu'en réalisant des versements mensuels relativement modestes, on peut se construire un patrimoine immobilier significatif, en limitant la facture fiscale.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com