Gestion active contre gestion passive

mardi 09 janvier
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 2 ans - Le 09/01/2018 à 07h18

Avec la hausse des indices boursiers en 2017 et en début d'année, les professionnels de la gestion sont satisfaits. Les performances des fonds actions sont quasiment tous positives. Ce qui est évidemment une bonne nouvelle pour le monde de la gestion. Mais, et c'est un peu le paradoxe, pour être un bon gérant, il ne suffit pas d'être positif, il faut battre son indice de référence.

INDICE DE RÉFÉRENCE OU BENCHMARK

La plupart des fonds ont en effet un indice de référence, on dit benchmark en anglais et en langage pro, le CAC par exemple pour un fonds français ou l'indice des valeurs européennes ou l'indice des valeurs mondiales pour les fonds internationaux. Et c'est là que ça se corse. Avoir un rendement de 7% c'est bien dans l'absolu mais si le CAC a fait 9.5% et que c'est votre indice de référence, vous avez sous-performé et cela se ressentira sur votre collecte.



LA CONCURRENCE DE LA GESTION PASSIVE
Donc concurrence entre les gérants par rapport à leur indice de référence. C'est la première difficulté. Les gérants tentent de battre leur indice de référence. C'est leur objectif.
Mais le problème c'est qu'il n'y a pas seulement une concurrence entre les gérants, il y a aussi la concurrence entre l'homme et la machine. Entre ce qu'on appelle la gestion active, avec un gérant qui choisit les actions sur lesquelles il va investir en fonction de ses convictions et ses modèles, et la gestion passive, ou gestion indicielle, où des programmes répliquent le plus fidèlement possible les indices. Et quand les indices performent aussi bien qu'en 2017, la gestion passive fait un carton plein car elle affiche en plus des frais nettement moins élevés.



UNE BONNE ANNÉE 2018 MAIS PAS TROP...
Tout ceci se traduit dans les classements. Plus particulièrement aux États Unis où le S&P a affiché une performance de 22%, le verdict est sans appel. La collecte sur les fonds indiciels a encore explosé. Vanguard, un des leaders de la gestion passive, a collecté, tenez vous bien, plus d'un milliard de dollars par jour, par jour, en 2017.
À l'inverse, des gérants actifs comme Goldman Sachs ou Franklin Templeton ont les fonds qui se sont le plus mal vendus. Plus les indices affichent une performance forte, et plus il est difficile pour un gérant de battre les indices, et donc de battre les fonds indiciels. Sauf à avoir une spécialité ou un angle, comme les gérants de fonds small et mid caps en France en 2017. Les gérants vont donc espérer que les indices montent encore en 2018 mais pas trop quand même.



LA CATA DU JOUR
Vous connaissez tous GoPro, l'ex-star de la cote. Elle a encore revu à la baisse ses objectifs de ventes et annoncé une réduction de ses effectifs. 25% de baisse à son plus bas dans la journée. 5.62$. Pour mémoire l'action cotait 98$ au plus haut en 2014.

LA BLAGUE DU JOUR

"Macron veut rééquilibrer la relation franco-chinoise" titre le Figaro. Bon courage. Surtout s'il cherche à s'attaquer au déficit commercial abyssal que nous avons avec la Chine.

LA HAUSSE DE L'IMMOBILIER TOUJOURS MAIS...

Selon une enquête menée par le Crédit Foncier auprès des professionnels de l'immobilier, les prix de l'immobilier devraient continuer à progresser en 2018 mais à un rythme moins soutenu qu'en 2017. Une hausse entre 1% et 2%. Le niveau encore bas des taux d'intérêt continue à alimenter la hausse. À Paris cependant les anticipations restent très positives.

LA SÉPARATION DU JOUR

Altice vient d'annoncer qu'il allait totalement séparer ses activités américaines, Altice USA, de ses activités européennes, Altice Europe. Pour mémoire, Altice NV, la maison mère, possédait 67.2% du capital d'Altice USA. Patrick Drahi reste majoritaire dans les deux entités. Le but est de permettre aux activités américaines de continuer à se développer rapidement sans être freinées par la réorganisation des activités européennes.

LA RUPTURE CONVENTIONNELLE COLLECTIVE DÉMARRE FORT

La nouvelle disposition issue de la loi Travail est déjà plébiscitée par les entreprises. Pimkie ouvre le bal avec la suppression de plus de 200 postes. PSA devrait suivre. Il faut cependant l'accord des syndicats, ce qui n'est pas gagné.

POUR BIEN DÉMARRER L'ANNÉE

Venez faire le point sur vos placements en agence avec un conseiller MonFinancier. Entre la flat tax, la fin de l'ISF et la hausse des prélèvements sociaux, vous allez avoir du boulot pour réorganiser votre patrimoine. Côté financier, l'année s'est terminée avec beaucoup d'optimisme de la part des investisseurs : la croissance européenne repart et la réforme fiscale aux États-Unis pourrait encore pousser les actions américaines vers de nouveaux records, ce qui devrait se répercuter sur nos champions français. Faut-il en profiter pour rentrer sur des produits actions ou au contraire les éviter ?
Pour vous aider à répondre à ces questions, MonFinancier organise deux journées spécial rendez-vous placements : le 18 janvier à notre agence parisienne (75008) et le 23 janvier à Cannes (Boulevard de la Croisette), nos agences vous sont dédiées pour des entretiens avec nos conseillers en gestion de patrimoine :
À Paris : je m'inscris à la journée du 18 janvier
À Cannes :je m'inscris à la journée du 23 janvier.

DU CÔTÉ DES MARCHÉS
À Wall Street, on appuie sur la touche pause après les nombreux records inscrits la semaine passée. Le Dow Jones concède quelques fractions à 25.278 points tandis que le Nasdaq gagne 0,29% à 7157 points. Le Nikkei gagne 0,57% à 23849 points et inscrit au passage un plus haut de 26 ans.
L'euro continue de baisser sous les 1,20 dollar à 1,1977 dollar, sous le coup de prises de bénéfices. La monnaie unique s'était illustrée la semaine dernière en dépassant les 1,2080 dollar. Du côté des monnaies virtuelles, l'Ethereum fait parler d'elle. La troisième plus grande crypto-monnaie au monde a atteint un pic historique à plus de 1.200 dollars. En revanche, le Ripple plonge de 30% pour atterrir sur les 2 dollars tandis que le Bitcoin lâche 15% pour revenir sur les 14.000 dollars.

ON S'EN FOUT?

Ca y est, c'est décidé, la vitesse va être réduite de 90km/h à 80 km/h sur les axes secondaires; Le nouveau porte parole de LREM a lâché son poste hier soir après la polémique sur ses tweets de "jeunesse" particulièrement virulents;
Record historique pour les demandes d'asile en France, plus de 100,000 soit une hausse de 17% en un an; Spartoo le champion Français de la vente en ligne de chaussures rachèterait André, le retour en force du click and mortar; Sous prétexte qu'elle a fait un discours aux Golden Globes, le web s'est enflammé pour une candidature d'Oprah Winfrey en 2020, c'est vrai qu'après Trump, tout est possible; La Friterie René à Vendin le Vieil dans le 62 a été élue meilleure friterie de France par les internautes, René président en 2022?

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino
Miniture Morning

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com