GL Events : contrat rempli

mercredi 08 mars
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 2 ans - Le 08/03/2017 à 10h03

GL Events avait anticipé une fin d'année 2016 dynamique. Le contrat est rempli haut la main avec des résultats supérieurs aux attentes. Le spécialiste de l’événementiel a fait état d'une profitabilité opérationnelle malgré un contexte économique adverse au Brésil. Pour l'année en cours, le groupe table sur une amélioration de la rentabilité et une hausse de l'activité.

Résistance

La performance mitigée réalisée par GL Events au troisième trimestre pouvait laisser craindre une année complexe pour le spécialiste de événementiel. Le groupe est bien exposé au Brésil et à son économie encore fortement éprouvée par une deuxième année de récession. Eh bien, c'est tout le contraire. Le groupe a pu compter sur une activité soutenue en fin d'année à la faveur d'événements européens et internationaux, avec notamment la tenue de la Cop 22 à Marrakech ou encore les championnats du monde de cyclisme sur route à Doha (Qatar).

Ainsi, sur l'année 2016, GL Events affiche un EBITDA à 130 millions d'euros, soit une marge record de 13,6 % du chiffre d'affaires. Le résultat opérationnel courant s'apprécie de son côté de 10,6% à 79,3 millions d'euros Le taux de marge opérationnelle courante s'améliorant de 0,7 point pour atteindre 8,3%. Le un résultat net des sociétés intégrées progresse de son côté de 3,4% à 37,2 millions d'euros. Les efforts de gestion et la contribution des activités Venues concourent à l'amélioration de la performance opérationnelle qui intègre également les premiers effets des arbitrages d'actifs réalisés en 2015 et au 1 semestre 2016.

Fort de ses investissements stratégiques de long terme et des mesures d'amélioration de sa performance opérationnelle, le groupe a confirmé son objectif de croissance rentable en 2017. GL Events confirme également sa volonté de se désendetter de 50M€ en 2017 hors opération majeure de croissance externe non connue à ce jour.

Cap au sud

Dans le cadre de sa stratégie de développement en Amérique du sud, 2017 intégrera l'acquisition de la société Tarpulin au Chili (protocole sous réserve d'audit). Elle réalise un chiffre d'affaires de 8 milliards de pesos chiliens, soit environ 12 millions d'euros, dans la fourniture et la location à moyen terme de structures modulaires.


>> Retrouvez notre conseil Gestion PEA sur GL Events
A lire également
Les USA tapent sur le luxe européen

LVMH perd 4.16 % à la mi-séance à la suite d’information de presse annonçant que les Etats-Unis pourraient imposer prochainement des droits de douane sur certains produits de luxe importés de l'Union européenne.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com