GROSSE DECEPTION AUX ETATS UNIS

lundi 11 juillet
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 8 ans - Le 11/07/2011 à 08h07

Mais comment font ils pour se tromper tout le temps ? Jeudi et vendredi matin c'était l'espoir d'une repris de l'emploi sur la base des prévisions des économistes. Et vlan. Mega claque à 14h30 vendredi. Une hausse du chômage! Encore...

Grosse déception vendredi avec les chiffres de l'emploi américain
Les investisseurs ont eu beau espéré et prié. Une fois de plus, les chiffres de l'emploi ont été très largement inférieurs aux anticipations même les plus pessimistes. Et ce week end, c'était le branle bas de combats chez les économistes, prévisionnistes et analystes de tous genres. Déjà pour tenter de comprendre comment ils avaient pu autant se tromper. Ca devient une habitude. Mais également pour tenter de trouver une explication à cette économie qui n'en finit pas de ne pas rebondir.

Est-ce qu'il une explication intéressante qui se détache?
Oui. J'en ai lu une qui m'a paru particulièrement pertinente. Le responsable c'est le deleveraging des ménages américains. Vous allez comprendre. Pendant 50 ans et particulièrement pendant les années 2000, les ménages américains se sont surendettés pour consommer ou acheter de l'immobilier. On connait l'histoire. Mais depuis la crise, volontairement ou parce que les banques ne leur prêtent plus d'argent, ils se désendettent massivement, ils se deleveragent.

Ca c'est plutôt une bonne nouvelle ?
Oui. Une excellente nouvelle même. La notation moyenne de crédit des ménages américains, car les ménages américains ont une notation de crédit, est au plus haut depuis 4 ans. Les incidents de paiement sur les crédit à la consommation ont chuté de 30% en deux ans. Les américains deviennent raisonnables, ils ont appris les mots gestion, budget, économies. Le problème c'est que si à moyen et long terme c'est une excellente nouvelle, à court terme c'est un problème puisque les Etats-Unis n'ont toujours pas trouvé de relais de croissance à la consommation des ménages.
A lire également
Immobilier : le meilleur placement, c’est réduire son crédit

Une rentrée d’argent inattendue ? Au lieu de laisser dormir cet argent sur des comptes dont la rémunération est au plus bas, pourquoi ne pas utiliser ces fonds pour rembourser un crédit immobilier par anticipation, soit en partie ou dans sa totalité ? Mais attention, le contrat de prêt peut prévoir une indemnité pour ce remboursement anticipé. Sauf si l’emprunteur a su négocier (et ce n’est pas évident) pour réduire cette pénalité ou mieux ne pas s’en acquitter…

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com