Groupe ADP : neuf mois d’attentes ?

vendredi 10 mai
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 1 an - Le 10/05/2019 à 16h05

Dans le sillage des déclarations du ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, le titre du 2e groupe aéroportuaire européen perd presque 10 % à la mi-séance à 153 €. En effet, Bruno le Maire a déclaré n’ « engager aucune procédure de privatisation » concernant l'Aéroports de Paris pendant la procédure du Référendum d'Initiative Populaire (RIP).

Grande première, le conseil constitutionnel a donné son feu vert concernant un Référendum d'Initiative Populaire réclamé par des parlementaires hostiles à la privatisation de l'opérateur français. En réaction, le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, a indiqué que le gouvernement mettrait donc en suspens la privatisation d'Aéroport de Paris pendant que la procédure de référendum d'initiative populaire (RIP) suivrait son cours.

A noter que le RIP est un long processus dont la prochaine étape sera, pour les initiateurs du RIP, de recueillir le soutien de 4,717 millions d'électeurs inscrits sur les listes électorales dans un délai de neuf mois.
Bruno Le Maire a affirmé voir dans ce délai "une opportunité pour le gouvernement d'expliquer" le projet de privatisation, rappelant que celui-ci vise à notamment financer l'innovation et désendetter le pays. "Fondamentalement, je crois dans ce projet", a assuré le ministre.
A lire également
La journée des jeux

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com