Groupe Gorgé : place au second semestre

lundi 11 septembre
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 2 ans - Le 11/09/2017 à 10h09

Comme prévu, le premier semestre de Groupe Gorgé n'a pas été des plus flamboyants, pénalisé par la baisse des ventes du pôle Protection des Installations à Risques, que ne compensent pas les bonnes progressions enregistrées dans les pôles Impression 3D et Systèmes Intelligents de Sûreté. Le groupe compte sur la deuxième partie de l'année pour se refaire une santé. Une rentabilité en très nette amélioration est en effet attendue sur la période tout comme la comptabilisation de nombreux contrats. Ainsi, Groupe Gorgé devrait afficher d'un chiffre d'affaires consolidé approchant les 300 millions d'euros en 2017.

Les pôles historiques en petite forme

Au premier semestre 2017, le chiffre d'affaires consolidé du Groupe Gorgé s'élève à 136,7 millions d'euros, en diminution de 3,6% par rapport au premier semestre 2016. Cette évolution résulte de la baisse des ventes du pôle Protection des Installations à Risques, que ne compensent pas les bonnes progressions enregistrées dans les pôles Impression 3D et Systèmes Intelligents de Sûreté.

Plus bas dans les comptes, la société affiche au premier semestre 2017 un EBITDA de 2,4 millions d'euros contre 7,4 millions d'euros au premier semestre 2016. Dans le détail, la rentabilité des Systèmes Intelligents de Sûreté recule de 5,3 à 3,6 millions d'euros, pénalisée par un mix d'activités moins favorable et des coûts commerciaux élevés sur le semestre.

L'activité Protection des Installations à Risques accuse également un net retrait de sa rentabilité, cette dernière chute à 0,2 million d'euros contre 5,3 millions d'euros. Le groupe explique ce repli par la conjonction de retards dans le lancement des deux EPR au Royaume-Uni et d'une dégradation de l'activité dans l'Oil & Gas, depuis plusieurs mois.

Le redressement de la rentabilité dans le jeune pôle de l'Impression 3D à -1 million d'euros contre -2,9 millions d'euros à pareille époque l'an dernier, n'aura donc pas réussi à compenser le trou d'air dans les activités historiques.

Bilan, le résultat opérationnel courant ressort en perte de 3,7 millions d'euros, contre un profit de 2,5 millions d'euros au premier semestre 2016. Le résultat net part du groupe de son côté ressort à -3,9 millions d'euros contre -3,3 millions d'euros au premier semestre 2016.

Le meilleur reste à venir

Groupe Gorgé anticipe un second semestre de meilleure facture. Le pôle Systèmes Intelligents de Sûreté devrait poursuivre sa croissance à la faveur d'appels d'offres significatifs, notamment dans les drones aériens, les systèmes de drones ou les systèmes d'assemblage pour l'aéronautique. Dans ce contexte, le chiffre d'affaires du pôle Systèmes Intelligents de Sûreté est devrait s'élever à 120 millions d'euros en 2017.

Le chiffre d'affaires du pôle Protection des Installations à Risques est attendu en ligne avec le chiffre d'affaires de 2016. Les perspectives d'activité dans le secteur du nucléaire sont désormais plus favorables. . Le carnet de commandes du pôle enregistre une forte hausse, de près de 40% par rapport au montant du 31 décembre 2016, avec une première prise de commandes d'environ 20 millions d'euros pour les deux réacteurs EPR actuellement en construction sur le site de Hinkley Point au Royaume-Uni. De nouveaux projets dans le nucléaire sont attendus au deuxième semestre. La reprise progressive des investissements dans le secteur de l'Oil & Gas devrait également contribuer à de nouvelles commandes dans les trimestres à venir.

Prodways Group, le pôle Impression 3D devrait bénéficier de la consolidation d'AvenAo Industrie et d'Interson-Protac, deux entreprises nouvellement acquises par le groupe. Elles devraient contribuer pour plus de 14 millions d'euros au chiffre d'affaires 2018 du pôle. La consolidation de ces deux entreprises sur la fin de l'exercice conforte le pôle dans sa capacité à atteindre l'objectif d'EBITDA à l'équilibre sur le quatrième trimestre.

Dans ce contexte, Groupe Gorgé confirme son objectif de chiffre d'affaires consolidé approchant les 300 millions d'euros en 2017. Après un premier semestre en retrait, le second semestre devrait afficher une rentabilité en très nette amélioration.


>> Retrouvez notre conseil Gestion PEA sur Groupe Gorgé
A lire également
RETOUR AU 9 OCTOBRE 2019

Le CAC 40 a terminé la séance du jour en baisse de 2.58 % à 5 338 points. Le coronavirus aura donc effacé le bénéfice accumulé sur l’indice depuis le 9 octobre 2019. Selon le consensus, le covi-19, qui toucherait tour à tour plusieurs régions du monde, conduirait au risque que les chaînes de production mondiales soient perturbées pendant une période longue.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com