Immobilier : dans l'ancien, les prix sont pied au plancher

mercredi 27 juillet
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 3 ans - Le 27/07/2016 à 18h07

Conséquence de la baisse des taux immobiliers, les prix signés de l'ancien remontent selon le dernier baromètre LPI-SeLoger.

Capital « confiance » au beau fixe

Sur les trois derniers mois, ils ont progressé de 2,3%, la hausse la plus importante est celle des maisons (+3,8%) contre +1,4% pour les appartements. Sur un an, En rythme annuel, les prix progressent de 1,5%. Et Michel Mouillart, porte-parole du baromètre LPI-SeLoger, de confirmer : « la tendance des prix est clairement à la hausse ».

La demande en forte hausse ainsi que le capital « confiance » revenu au beau fixe chez les vendeurs peuvent parfaitement justifier cette hausse des prix dans près de 80% des villes de plus de 100.000 habitants. «Le marché va rester bien orienté sur le reste de l’année, les conditions de crédit demeurant excellentes dans les prochains mois », ajoute LPI/SeLoger. .

Investir dans l'immobilier avec un ticket d'entrée raisonnable

Pour investir dans dans l'immobilier sans s'encombrer d'un immeuble et avec un ticket d'entrée raisonnable, les SCPI se sont imposées comme un incontournable dans le paysage des placements immobiliers. De plus, l'épargnant n’aura pas à se soucier de la gestion, puisque la société de promotion se charge de le louer et de l'entretenir pour le compte des porteurs de parts. L’associé n’a plus qu’à percevoir ses revenus !

Dans ce contexte, l'année 2015 a été un excellent cru pour les SCPI ! Selon l’Aspim, la collecte nette s'est élevée à 4,275 milliards d’euros l'an dernier, soit une augmentation de près de 46 % par rapport à 2014. Alors quelles sont les SCPI qui ont eu les faveurs des épargnants ?

>> Retrouvez le palmarès des SCPI qui ont le plus collecté et les raisons d'un tel succès


A lire également
Epargne : Pourquoi ouvrir une assurance-vie avant 30 ans ?

Enfin le premier salaire ! Oui, mais il faut penser à payer son loyer, financer ses loisirs ou bien (et c’est moins drôle) rembourser un prêt étudiant. Dans ces conditions, comment épargner pour l’avenir sans pour autant rogner ses envies de bouger aux quatre coins du monde et profiter de la vie ? Le Livret A ? Rapporte plus un rond surtout depuis le début du mois. Le Livret Jeune ? Passé 25 ans, vous devez tirer un trait dessus et le clôturer…Difficile alors de trouver le placement qui allie rendement et capacité d’épargne réduite ? Pas si sûr. Pour les jeunes actifs de moins de trente ans, il y a des solutions. Faut-il encore les connaître.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com