Immobilier : l'accession à la propriété fait toujours autant rêver

jeudi 11 janvier
Auteur: Gauthier Maes
Il y a 2 ans - Le 11/01/2018 à 20h01

Les Français et l'immobilier, une histoire d'amour qui dure encore et encore. Et le dernier sondage de l’institut CSA pour Empruntis montre que le logement reste au cœur des préoccupations des Français. 40% des Français envisagent en 2018 de devenir propriétaires de leur résidence principale, de changer de logement ou bien de se lancer dans un projet d'investissement locatif.

L’accession à la propriété, le rêve pour plus d’un locataire sur deux en 2018

56% des locataires souhaitent devenir propriétaires de leur résidence principale en 2018. C’est 10 points de plus qu’en 2017. Preuve que, malgré la hausse des prix, les Français estiment toujours la pierre comme une valeur sûre.

Bien que les jeunes se sentent particulièrement investis par un projet immobilier (57% des moins de 35 ans ont un projet immobilier), l'étude montre que les 25/34 ans semblent se détacher du souhait de devenir propriétaires de leur résidence principale. « Il faut dire qu’ils sont nombreux à vivre dans les grandes agglomérations où les bassins d’emplois sont plus importants, et donc où les prix de l’immobilier sont plus élevés. » De fait, ils semblent de plus en plus enclins à favoriser l’investissement locatif : les moins de 35 ans représentent 17% des Français à vouloir investir dans un bien immobilier pour le mettre en location.

Les Français sont presque 2 fois plus nombreux à vouloir investir dans un bien immobilier en 2018

17%. C’est le pourcentage de Français à souhaiter investir dans un bien immobilier pour le mettre en location en 2018. C’est 10 points de plus que l’année dernière (ils étaient 7% en 2017). Élément important de ce sondage: les écarts se creusent entre les franciliens et les provinciaux. Parmi les Français qui souhaitent investir dans un bien immobilier pour le mettre en location en 2018, 17% vivent en région parisienne vs 12% en province. Preuve que les prix immobiliers pratiqués en Ile-de-France sont un frein pour devenir propriétaire de sa résidence principale. Dans la capitale, le prix moyen des appartements anciens a atteint 9209 euros le mètre carré en novembre, selon le baromètre mensuel de LPI-SeLoger. Un montant conforme aux prévisions des Notaires.

Découvrez notre sélection de SCPI en direct

Ce placement séduit pour plusieurs raisons (mutualisation des risques, potentiel de performance sur le long terme, possibilité d’effet de levier grâce au crédit, investissement dès 10 000 euros... )

>> Je découvre la sélection de SCPI en direct par MonFinancier




A lire également
Immobilier : Faut-il être propriétaire ou locataire ?

Payer un loyer plutôt que détenir sa résidence principale, c’est jeter l’argent par la fenêtre. Cette idée préconçue, on vous l’a sûrement martelée tout au long de votre vie. Mais ça c’était avant. Aujourd’hui le paradigme immobilier qui prévalait à l'époque de nos parents a volé en éclats. En 2015, être propriétaire de sa résidence principale n’est plus la voie royale pour se constituer un patrimoine solide comme un roc. Ce n’est pas la meilleure solution non plus pour s’enrichir avec l’immobilier. On vous explique pourquoi :

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com