vendredi 17 octobre

Le dispositif Pinel a été adopté en première lecture à l’Assemblée nationale, celui-ci n’ayant pu « être voté que grâce aux voix de la droite », rapporte Le Parisien. La loi Pinel, inscrite au projet de Budget 2015 remplace ainsi la loi Duflot, mais les débats ont été houleux, notamment sur un point qui provoque l’ire de la majorité : la possibilité de louer un logement acquis en loi Pinel à ses descendants.

Les députés socialistes estimaient en effet que cette disposition « aurait pour effet d'accroître les inégalités de constitution du capital, en permettant aux familles aisées de loger leurs enfants dans un bien défiscalisé ».

Alors, un amendement a donc été déposé que cet avantage soit rayé du texte. Mais la droite a volé au secours de cette mesure qu'elle estime en faveur des familles. Le député UDI Charles de Courson a pour sa part « félicité le gouvernement d'une mesure pro-famille », rapporte le Parisien.

Mais la partie de bras de fer n'est pas pour autant terminée. Les détracteurs de cette disposition vont surement revenir à la charge durant le temps des débats, au cours de la navette parlementaire. Une limitation de cette possibilité de location à 3 ans maximum serait dans les cartons.

A découvrir également

  • visuel-morning
    Les versements programmés, la bonne méthode des épargnants avertis
    06/05/2022
  • visuel-morning
    Le Top / Flop des valeurs de la semaine par Euroland Corporate
    06/05/2022
  • visuel-morning
    Si vous l’avez manqué : retrouvez le webinaire sur la défiscalisation, avec Marc Fiorentino et Eric Girault
    10/12/2021
  • visuel-morning
    Rendement, diversification et potentiel de revalorisation : les trois clés du trésor Vendôme Régions
    15/04/2022
Nos placements
PER Plus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vie Découvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPI Accédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
Defiscalisation Investissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt