Immobilier : vous allez pouvoir (enfin) changer d'assurance emprunteur tous les ans

vendredi 24 février
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 2 ans - Le 24/02/2017 à 16h02

À partir du 1er mars, il sera possible de changer d'assurance emprunteur tous les ans et non plus dans un délai d'un an après la contraction du crédit. Et pour vous, c'est de grosses économies qui s'annoncent en faisant jouer la concurrence. Et à partir du 1er janvier 2018, cette mesure s'appliquera aux contrats en cours...

Pourquoi s'assurer ?

L'assurance emprunteur est une assurance temporaire, limitée à la durée du crédit, qui garantit le remboursement de celui-ci en cas de décès. Elle est le plus souvent complétée par des garanties d'assurance de personnes couvrant les risques d'incapacité, d'invalidité et éventuellement de perte d'emploi. Pour la banque ou l'organisme de prêt, il s'agit avant tout de garantir le remboursement du crédit en toutes circonstances. L'emprunteur doit aussi se plier doit remplir un questionnaire détaillé sur son état de santé et sa situation financière, de façon à renseigner la banque sur la prise de risque encourue.

Halte aux idées reçues !

Contrairement aux idées reçues, contacter une assurance n'est pas obligatoire. Mais dans la pratique, souscrire à une l'assurance décès invalidité est généralement la condition nécessaire à l'obtention d'un prêt. Si l'emprunteur venait à mourir ou était frappé d'invalidité (reconnue par la Sécurité sociale comme définitive et permanente), l'assurance prendra en charge le remboursement du capital restant. Vu comme ça, il ne faut pas s'étonner que la banque prenne toutes ses précautions tant les sommes en jeu peuvent être énormes. Dans le cas d'une invalidité partielle, l'assureur se charge du remboursement des échéances au fur et à mesure de leur exigibilité.

Faire jouer la concurrence

La récente loi Hamon de mars 2014 aurait pu faire bouger les lignes. Depuis le 26 juillet 2014, elle permet aux particuliers qui souscrivent un emprunt immobilier de changer d'assurance décès-invalidité pendant les douze mois qui suivent la signature de leur contrat de crédit immobilier, à condition d’être remplacée par un contrat aux garanties équivalentes. Mais depuis toujours rien, les banques ne jouent pas le jeu. Elles restent toujours aussi réticentes à l’idée que l’emprunteur leur fasse une petite infidélité. Désormais, dans quelques jours, il sera possible de faire jouer la concurrence et changer d’assurance emprunteur tous les ans pour tous prêts contractés à partir du 1er mars. Vous avez un projet immobilier ? Vous avez des questions sur l'immobilier ? Nos experts vous répondent à vos interrogations par téléphone, email. Vous pouvez également les rencontres lors d'un rendez-vous personnalisé, l'occasion de faire le point sur votre situation patrimoniale.

Je souhaite être accompagné par un expert MonFinancier

A lire également
Epargne : épargner pour préparer sa retraite c’est tendance !

Épargner pour préparer sa retraite c’est tendance ! C’est ce que révèle l’édition 2015 de l’Observatoire des Retraites Européennes du cabinet Eres. L’épargne retraite des Français pèserait 734 milliards d’euros en 2014. Un chiffre qui ressort en hausse de 5% par rapport à 2013. Surtout, ce montant représente 23% de l’épargne financière des ménages.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com