INFLATION OU DEFLATION?

jeudi 23 septembre
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 9 ans - Le 23/09/2010 à 07h09

Les camps de ceux qui prévoient une déflation à la japonaise dans les pays développés et de ceux qui craignent l'inflation ont chacun autant d'arguments valables. La vérité c'est que personne n'en sait rien.

Après la FED, c'est maintenant la banque centrale Anglaise qui se dit prêt à utiliser la planche à billets
Nous sommes à un tournant crucial pour l'économie mondiale et en particulier pour l'économie des pays développés. Prenons pendant quelques secondes un peu de recul pour faire un point. Après l'effondrement de la croissance en 2009, la croissance a rebondi un peu partout au premier semestre de 2010. Plus vite aux Etats-Unis mais beaucoup moins fort que dans les sorties de crise précédentes, et à un taux habituel en Europe et au Japon. Et depuis quelques semaines, c'est une situation étrange. La reprise s'essouffle. Sans qu'on sache vraiment si c'est une pause temporaire avant un nouveau rebond, ou une pause durable voire une rechute. Mais ce qui est frappant c'est que les banques centrales, partout, sont en première ligne, prête à utiliser tous les armes, même les moins conventionnelles.

Pourquoi les gouvernements ne réagissent pas ?
Parce qu'ils sont coincés. Complétement. Ils ont utilisé toutes leurs dernières cartouches en plans de relance qui ont fait pschitt. Et aujourd'hui ils se doivent de rassurer les marchés sur leurs déficits et sur leurs dettes en menant une politique drastique de réduction des dépenses. Avec les niveaux d'endettement actuel, impossible, en cas de coup dur, de faire adopter de nouveaux plans de relance.
On est donc en plein paradoxe. D'un côté les gouvernements qui mènent une politique clairement déflationniste, de l'autre les banques centrales qui se bassent pour créer de l'inflation

Et aucune visibilité sur l'avenir
Aucune. A l'heure où on parle, les camps de ceux qui prévoient une déflation à la japonaise, c'est devenu l'expression consacrée, et ceux qui craignent un rebond de l'inflation ont autant d'arguments valables. En fait personne n'en sait rien. Ni les économistes, ni les prévisionnistes, ni les gouvernements, ni les banques centrales. Il régne une ambiance de veillée d'armes où on prie pour que la paix se prolonge tout en se préparant à la guerre. C'est assez fascinant

A lire également
Epargne : Pourquoi ouvrir une assurance-vie avant 30 ans ?

Enfin le premier salaire ! Oui, mais il faut penser à payer son loyer, financer ses loisirs ou bien (et c’est moins drôle) rembourser un prêt étudiant. Dans ces conditions, comment épargner pour l’avenir sans pour autant rogner ses envies de bouger aux quatre coins du monde et profiter de la vie ? Le Livret A ? Rapporte plus un rond surtout depuis le début du mois. Le Livret Jeune ? Passé 25 ans, vous devez tirer un trait dessus et le clôturer…Difficile alors de trouver le placement qui allie rendement et capacité d’épargne réduite ? Pas si sûr. Pour les jeunes actifs de moins de trente ans, il y a des solutions. Faut-il encore les connaître.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com