INTERRUPTION DU REBOND

jeudi 25 août
Auteur: Rédaction Monfinancier
Il y a 8 ans - Le 25/08/2011 à 18h08

Après trois séances de hausse, Paris qui a évolué dans un range ultra étroit pendant la majeur partie de la séance, a réduit ses gains après une hausse des allocations chômage, puis a basculé dans le rouge, emporté par deux rumeurs qui circulent sur l’Allemagne

La première, complètement folle visait une dégradation de la note souveraine allemande. Les trois agences se sont d’ailleurs empressées d’infirmer la rumeur. La seconde, plus plausible celle-là, faisait état d’une interdiction des ventes à découvert sur les valeurs du Dax, pour une période indéterminée. Cette rumeur expliquerait le volume inhabituellement élevé qui s’est traité sur le Dax, qui serait du à des débouclements de positions. Le Dax, après avoir perdu jusqu’à 4% en séance, signe la plus lourde perte des places européennes avec un recul de 1.71%, à 5583 points. Paris qui a fait une incursion sous le support des 3100 cède à la clôture 0.65%, à 3119 points. Ailleurs en Europe, comme aux Etats-Unis d’ailleurs, le rouge l’emporte, entrainé par Francfort. L’euro stoxx plie de 1.37%, Londres -1.38% le Dow Jones -0.94%, à 11 214 points.

Sur le front des valeurs, le secteur bancaire a caracolé en tête de l’indice grâce aux résultats de Crédit Agricole qui ont recueilli les faveurs du marché. Le titre termine en tête du CAC avec un bond de 4.8%, dans son sillage elle entraine BNP 2.74%, Société générale qui s’adjuge 2.59%, Natixis 1.41%.

Les parapétrolières étaient également bien orientées avec Maurel et Prom 3.78%, Rubis 2.03%, Bourbon 1.25% lors que technip se distingue avec l’une des plus fortes baisses de 2.26%

Vivendi, pénalisé par la concurrence de Free et de sa 4G fait figure de lanterne rouge du SBF 120 avec un repli de 3.34%, suivi d’Alcatel, qui clôture en baisse de 3.26%. Suez et GDF se distinguaient à la baisse, avec des replis respectifs de 2.5%, 1.95%.

A l’inverse, Gemalto termine en tête du SBF 120 avec 5.94% grâce à des trimestrielles et des perspectives convaincantes. ;

Sur le marché des changes, l’euro qui s’appréciait contre toutes les devises à complètement inverser la vapeur. De 1.4423 à l’ouverture, il s’échange maintenant à, à 14373 mais continue de s’affermir face au yen pour s’adjuger 0.23% à 111.22. Le billet vert quant à lui est bien orienté, il grimpe de 0.5% face au yen, à 77.40 et s’adjuge 0.52% contre le sterling.

Inversement de tendance également pour le pétrole qui accuse un net repli de 1.43% pour WTI à 83.93$, tandis que le Brent grappille 0.25 %, à 110.39$.
L’once d’or, poursuit sa consolidation après avoir chuté de 150$ en ligne droite. Elle s’échange désormais à 1744$, en baisse de 0.73%
A lire également
Bourse : Pour investir en période de forte volatilité, optez pour l’investissement progressif

À plus de 6 000 points en début d’année, le CAC 40 est passé sous les 4 000 points début mars. La plupart des indices boursiers mondiaux ont subi des baisses équivalentes. Courageux, vous vous dites que c’est peut-être le bon moment pour initier, ou renforcer, une position en actions. Courageux, mais pas fou, vous craignez quand même de nouvelles chutes et vous vous demandez donc s’il ne faut pas attendre un meilleur point d’entrée, mais au risque qu’il n’arrive jamais... La solution ? Commencer à investir de manière prudente… et progressive.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com