INTERVENTION CONCERTEE SUR LE YEN

vendredi 18 mars
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 9 ans - Le 18/03/2011 à 07h03

On vous l'annonçait hier. Les banques centrales devaient intervenir et elles sont intervenues ensemble ce matin pour freiner la hausse du yen due au rapatriement des capitaux par les investisseurs japonais

On évoquait hier une intervention concertée des banques centrales sur le yen, elle est arrivée ce matin
C'était prévisible. La Banque du Japon ne pouvait plus intervenir seule. Il fallait une intervention des banques centrales du G7. Au-delà de l'intervention elle-même destinée à calmer les marchés et à faire baisser la volatilité, il y a pas mal d'enseignements à tirer de cette grande première, puisqu'il faut rappeler qu'on n'a pas eu d'intervention concertée depuis plus de 10 ans. Tout d'abord, un regret. La Chine n'a pas participé à l'opération. Ce qui est à la fois surprenant et décevant. Surprenant car l'économie chinoise est étroitement liée à celle du Japon et que les variations du yen ont un impact direct sur leurs échanges. Décevant car une fois de plus la Chine ne veut pas jouer son rôle de grande puissance économique mondiale.

C'est tout de même une bonne nouvelle de voir les 7 agir de façon solidaire
Une excellente nouvelle. Mais pourquoi faut il attendre qu'un drame comme celui-ci se produise pour que les G 7,8 ou 20 se mettent à agir. Il ne sort jamais rien de grands happenings de deux jours avec les leaders du monde entier, et là il a suffi d'une conférence téléphonique pour agir. Qu'ils continuent donc à faire tout par téléphone. Ce sera moins couteux, moins ridicule et plus efficace et qu'ils se décident à agir de façon concertée sur tous les autres problèmes à commencer par la guerre des changes ou encore le problème de la dette des états.

Est-ce que ce type d'intervention a un effet durable ?
Une intervention ne peut pas renverser une tendance. Les groupes japonais ont besoin de rapatrier du yen. Le yen va donc probablement encore se renforcer un peu, une fois l'effet de l'intervention passée. Mais les marchés savent qu'ils ne peuvent pas trop spéculer à la hausse du yen, et qu'à un certain niveau, ils se retrouveront confrontés aux banques centrales. Espérons que l'évènement de ce matin fassent prendre conscience aux Etats qu'une concertation est possible sur un simple coup de fil et qu'elle peut être efficace.
A lire également
Succession : 3 astuces pour une succession réussie

Les droits de succession sont élevés que son patrimoine soit important ou plus modeste. D’où l’utilité de s’y prendre le plus tôt possible avec une stratégie patrimoniale adaptée à sa situation. Alors pour alléger la facture à ses héritiers, plusieurs solutions existent pour transmettre un patrimoine à moindre coût.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com