Je m'en veux...

mardi 03 décembre
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 1 semaine - Le 03/12/2019 à 07h12

...d'avoir consacré une partie de la newsletter hier à l'Amérique latine et d'avoir insisté sur la chute des monnaies, notamment au Brésil et en Argentine. À la lecture de notre newsletter, Trump a réagi immédiatement. Brutalement. Désolé.

TRUMP OUVRE UN NOUVEAU FRONT

Comme nous le disions hier, l'Amérique latine est entrée en crise.
Et elle n'avait pas besoin d'être enfoncée.
C'est pourtant ce qu'a fait Trump hier.
Il a décidé, en réaction à la baisse des devises brésilienne et argentine, une "dévaluation massive" considérée comme du dumping à l'export, de taxer les importations d'acier et d'aluminium venant du Brésil et d'Argentine.

RAPPELONS

que le peso argentin a perdu près de 60% de sa valeur en 2019 du fait de la situation économique désastreuse et de la crise politique menant au retour des péronistes au pouvoir.
Rappelons que les exportations d'acier et de fer représentent 9% du total des exportations du Brésil vers les États-Unis et que le real brésilien a perdu 10% de sa valeur depuis le début d'année.

L'IMPACT

a été immédiat sur les marchés financiers qui craignent une nouvelle escalade sur le front commercial.

UNE SITUATION ÉTRANGE

Il règne une certaine schizophrénie dans les relations entre les États-Unis et la Chine.
Les deux pays sont tellement désireux de parvenir à un accord commercial qu'ils distinguent bien les sujets commerciaux et les sujets politiques.
En temps normal, le soutien des États-Unis à Hong Kong aurait dû faire totalement capoter les négociations commerciales. Et provoquer une crise ouverte. La Chine ne plaisante pas avec son "intégrité territoriale" et les "ingérences" étrangères.
Mais là non.
En fait, les deux pays ont décidé de séparer les sujets.
On continue à négocier pour se mettre d'accord au plan commercial.
Et c'est la surenchère et l'affrontement ouvert au plan politique.
Hier, la Chine, par mesure de rétorsion, a décidé d'empêcher les navires de l'US Navy d'entrer dans le port de Hong Kong.
Et elle a déclenché des sanctions contre des ONG américaines.

LE SUPERMALUS

Le plafond du malus écologique sur les véhicules les plus polluants va passer de 12 500 € à 20 000 €. Dur pour les futurs acheteurs de SUV allemands, de Ferrari ou de Maserati...
Et, tenez-vous bien, pour soutenir la conversion de l'automobile française à l'électrique, Bruno Le Maire veut consacrer 50... millions d'euros. 50 millions d'euros.
On ne rigole pas.
Avec ça, l'industrie automobile française est sauvée.

TEASING ENCORE

C'est demain.
Demain que nous faisons des énooooooormes changements, pour vous, rien que pour vous.

PLUS C'EST LONG

Les Français empruntent plus.
Et ils empruntent plus longtemps.
Pour acheter leurs biens immobiliers.
Étude annuelle de meilleurtaux.com sur le "Profil de l'emprunteur".
223 000 € empruntés en moyenne contre 216 662 € en 2018.
21 ans et 6 mois de durée moyenne d'emprunt.
Un record absolu.
Âge moyen de l'emprunteur : 36.1 ans.
Apport moyen : 13 900 €.

LA MAUVAISE NOUVELLE DU JOUR

Laurent Djebali.
Secrétaire Général adjoint à l'Unsa-RATP, syndicat majoritaire.
"On est prêts à durer jusqu'à Noël, à perdre un mois de salaire pour défendre nos retraites".

LE RECORD DU JOUR

9.2 milliards de $.
Un record.
Les ventes au détail aux États-Unis pour le seul jour de lundi, le Cybermonday.

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Hier, le CAC 40 a terminé la journée en baisse de 2.00 % à 5 786 points pour la première séance de décembre. Les investisseurs se sont montrés inquiets concernant la politique commerciale des États-Unis (non plus avec la Chine, mais avec le Brésil et l'Argentine). En fait, l’indice phare de la place parisienne a perdu plus de 100 points en l'espace de 5 heures de cotations.
Outre-Atlantique, le Dow Jones et le Nasdaq ont reculé, eux aussi, de respectivement 0.96 % et 1.12 %.
Ce matin, à Tokyo, le Nikkei a fini en baisse de 0.64 %. Les acteurs du marché anticipent désormais que les différends commerciaux entre la Chine et les États-Unis soient difficiles à résoudre compte tenu de l'accent mis par le président américain sur les intérêts de sa nation.
Le CAC 40 est attendu cette matinée dans le vert, malgré les menaces du gouvernement américain de surtaxer 2,4 milliards de dollars de produits français, dont le champagne, les sacs à main et les produits de maquillage, en représailles à la taxe instaurée par Paris sur les entreprises numériques.
Le Brent se négocie à 61.11 $ contre 61.21 $ le baril hier à la même heure. L'once d'Or est à 1460.90 $ contre 1 457.50 $ précédemment et la parité euro/dollar est à 1.1078 contre 1.1018 hier dans la matinée.

ON S'EN FOUT ?

La consommation mondiale de vin bio a doublé en 5 ans (Les Échos); C'est parti pour le Modem : Sylvie Goulard a été mise en examen dans l'affaire des assistants parlementaires, Bayrou et De Sarnez devraient suivre; Les fabricants de piles vont commercialiser des piles au goût amer pour que les enfants ne les mettent pas dans la bouche; 22% des Français ont rédigé un testament (Testamento); Messi a reçu son 6ème Ballon d'or, apparemment c'est un record; Bide total pour le film de Denisot "Toute ressemblance"; Bonne ambiance en perspective quand Macron va croiser Erdogan au sommet de l'OTAN à Londres; Trump menace de surtaxer de 100% certains produits français, mesure de rétorsion contre la taxe GAFA et pourtant Trump déteste les GAFA qui le lui rendent bien, allez comprendre.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com