Jusqu’ici tout va bien

lundi 11 mars
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 9 mois - Le 11/03/2019 à 17h03

L’indice phare de la Bourse de Paris a clôturé la séance en hausse ne prenant ni en compte les statistiques macroéconomiques du jour ni la situation chaotique du Brexit. Le CAC 40 termine la séance à 5267 points en hausse de 0.70 % porté par le trio Crédit Agricole (2.70%), Société Générale (+4.17%) , BNP Paribas (+2.33%) lui-même porté par les rumeurs de fusion entre Deutsche Bank et Commerzbank (+7.12%).

INQUIETUDES TOUJOURS
La Banque de France a abaissé ce jour à 0,3% sa prévision de croissance économique pour la France au premier trimestre 2019. En addition, la production industrielle allemande en janvier a reculé de 0.8% et son excédent commercial en janvier est en baisse. Malgré ces informations sur la première économie de la zone euro, le DAX a gagné 0.60 % à 11 525 points sur la séance.

LE RETOUR DE MAY
La livre sterling a rebondi ce jour passant d’une parité GBP/USD à 1.296 à 10h00 contre 1.308 en fin de séance (+0.93%) en attendant le nouveau vote qui décidera de l'avenir du pays, à moins de trois semaines du Brexit. De leur côté, les Européens estiment avoir été au bout des concessions qu'ils pouvaient faire au gouvernement britannique pour lui permettre de convaincre ses députés d'approuver le traité de retrait négocié entre Londres et Bruxelles. Pour les opérateurs, la situation semble jouée d’avance.

CRASH
Le Dow Jones a ouvert en baisse de 1 % accusant le coup après le crash d'un appareil 737 MAX 8 en Ethiopie. Effectivement le titre du fleuron industriel Boeing, a plongé ce jour de plus de 8 % au lendemain de l’accident d'un de ses avions phare. Cette deuxième catastrophe aérienne en cinq mois pour cet appareil a conduit plusieurs pays, dont la Chine, à les clouer au sol.
Le Dow Jones et le Nasdaq sont repartis ensuite à la hausse entamant un rebond technique (respectivement +0.44% et 0.78 %) et profitant de bonnes publications des ventes de détail. Elles ont rebondi de 0.2% en janvier après -1,6% en décembre (en excluant les carburants et les ventes de véhicules, le rebond aurait atteint +1,2%).

MOINS 13.8 %
En Chine, les prix à la consommation n'ont progressé que de 1,5% en février sur un an, conséquence d’une baisse de la demande mondiale. Les ventes automobiles en Chine ont par ailleurs chuté pour le huitième mois consécutif en février, reculant de 13,8% sur un an. Peugeot fini tout de même la séance en hausse de 1.99 % et Renault gagne 2.69 %.
A lire également
Groupe Pizzorno Environnement : des perspectives 2018 'bien orientées'

Les revenus de Groupe Pizzorno s'affichent en hausse, tirés par la reconduction, voire l'extension de contrats pluriannuels majeurs au cours de l'année. Et pour 2018, le groupe spécialisé dans la collecte et la valorisation des déchets entend bien profiter d'un carnet de commandes fourni pour préserver la dynamique initiée en 2017.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com

visuel-morning
JOURNAL DE MONFINANCIER On ne parle pas assez de l'Inde
visuel-morning
GESTION ACTIVE La journée de la rareté
visuel-morning
GESTION ACTIVE Marchés amorphes