LA BAISSE MAIS PAS DE PANIQUE

mardi 08 mars
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 8 ans - Le 08/03/2011 à 07h03

La capacité des marchés boursiers a absorber des chocs massifs est tout simplement incroyable. Il y a certaines des journées comme hier de corrections à la baisse mais pas de véritable panique.

Petite baisse des marchés hier et en particulier des marchés américains
Ce qui se passe en ce moment est à la fois intéressant et assez déroutant. Si en début d'année on avait demandé à une armée de prévisionnistes, moi compris, comment aurait réagi les marchés d'actions à un brent proche des 120 dollars, à l'or à un niveau record, à une inflation en dérapage non controlé du fait notamment de la hausse des prix alimentaires, et à un blocage au congrés sur la dette Américaine, personne n'aurait prévu que le S and P 500 par exemple serait encore au double de son niveau de mars 2009. Les indices boursiers résistent étonnament bien à une série de coups de massue quasi quotidiens et même si on a des journées de baisse comme hier, on n'a pas de journées de panique

Pour moi deux explications. La première c'est que les grandes entreprises, pas les petites malheureusement, ont rarement été dans une aussi bonne situation tant en termes de productivité qu'en termes de solidité de bilan, endettement au plus bas et trésorerie au plus haut. La deuxième c'est que l'excés de liquidités dans les circuits liés à la politique de taux zéro et aux planches à billets utilisées par les banques centrales ont besoin de se placer quelquepart. Les emprunts d'Etat n'attirent plus vraiment du fait des anticipations d'inflation et des niveaux de dettes et les investisseurs ont déjà rempli leurs caisses d'or et de matières premières
A lire également
Assurance vie : La fiscalité des successions plus douce?

Michel Sapin devrait abroger dans les prochains jours la réponse ministérielle Bacquet-Auriol. Depuis 2012, cette doctrine compliquait les successions lorsque chaque conjoint avait un contrat d'assurance vie alimenté par des fonds communs. Ce qui était le cas de la majorité des ménages français. Et en plus de compliquer la donne, elle pouvait augmenter les droits de succession à payer. Sa suppression est donc une bonne nouvelle pour l'assurance vie, plus simple et toujours diablement efficace !

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com