LA CHINE ASPHYXIE L'EUROPE EN AIDANT LA GRECE

lundi 04 octobre
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 9 ans - Le 04/10/2010 à 07h10

Dans la guerre des changes, tous les coups sont permis, même les plus tordus. En annonçant publiquement son aide à la Grèce, la Chine n'a qu'un objectif: pousser l'euro à la hausse.

La Chine s'engage à investir en Grèce et à acheter à l'avenir des emprunts d'Etat Grecs
Surtout ne nous réjouissons pas à l'annonce de cette nouvelle en apparence positive. Désolé de vous le dire mais la Chine ne s'intéresse absolument pas à la Grèce, ni à l'Irlande et encore moins au Portugal. Mais la Chine a besoin de faire monter l'euro. Dans cette guerre des changes, tous les coups sont permis même les plus tordus. La Chine a compris que le frein éventuel à une hausse spectaculaire de l'euro c'est la dette des pays périphériques. Sans ces problèmes, l'euro serait déjà à 1.45 et en route vers les 1.60. Du coup c'est simple, en promettant d'investir quelques centaines de millions d'euros en Grèce, et peut être si cela ne suffit pas, en Irlande ou au Portugal, la Chine fait sauter le verrou.

La Chine avait fait cela avec le Japon il y a quelques semaines
Et cela avait déclenché la fureur des Japonais. La Chine avait annoncé publiquement, en fanfare, qu'elle achetait des emprunts d'Etat Japonais dont elle était soudain devenue fan malgré des taux proches de zéro. Conséquence le yen s'était envolé et les exportateurs Japonais se retrouvent depuis encore plus asphyxiés par leurs concurrents Chinois.

Tout tourne autour du marché des changes
Pendant les mois qui viennent il faudra analyser toutes les nouvelles a travers le prisme de la guerre des changes. Quand la Fed annonce qu'elle se prépare, ce qu'elle n'a toujours pas fait, à réinjecter massivement des liquidités c'est aussi pour faire baisser le dollar et cela a bien marché. Quand la Chine se prend d'un soudain amour pour le Japon, l'Angleterre ou un pays en difficulté d'Europe, c'est pour mieux les enfoncer. Ils appliquent à la lettre l'adage bien connu; qui embrasse trop mal étreint.
A lire également
Assurance vie : La fiscalité des successions plus douce?

Michel Sapin devrait abroger dans les prochains jours la réponse ministérielle Bacquet-Auriol. Depuis 2012, cette doctrine compliquait les successions lorsque chaque conjoint avait un contrat d'assurance vie alimenté par des fonds communs. Ce qui était le cas de la majorité des ménages français. Et en plus de compliquer la donne, elle pouvait augmenter les droits de succession à payer. Sa suppression est donc une bonne nouvelle pour l'assurance vie, plus simple et toujours diablement efficace !

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com