La croissance se stabilise à un niveau faible en zone euro

lundi 05 septembre
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 3 ans - Le 05/09/2016 à 14h09

La croissance du secteur privé de la zone euro est tombée le mois dernier à son rythme le plus faible depuis 18 mois, ce qui suggère que l'économie du vieux continent faiblit pour revenir 18 mois en arrière. Plus étonnant, l'activité dans les services s'améliore en France contrairement à l'Allemagne où l'indice des services tombe au plus bas depuis 3 ans.

L'indice PMI Markit composite s'établit à 52,9, en aout contre 53,2 en juillet et une estimation "flash" de 53,3.
"Si, dans son ensemble, il y a une sorte de stabilité à un niveau bas avec une croissance de 0,3% (du produit intérieur brut (PIB) induite au troisième trimestre, les données revisées indiquent que l'économie est plutôt en train de perdre de l'élan qu'en gagner", a noté Chris Williamson, économiste en chef chez Markit.

Dans le seul secteur des services, la croissance a également ralenti, avec un indice PMI à 52,8, contre 52,9 en juillet et une estimation flash de 53,1.

Dans le secteur, l'optimisme des entreprises est au plus bas depuis la fin 2014, avec la composante le mesurant qui a reculé à 60,7 contre 60,9 en juillet.

La croissance dans le secteur allemand des services a ralenti plus fortement que prévu en août, reculant à son plus bas niveau depuis trois ans. L'indice PMI des services recule ainsi à 51,7,

En France en revanche, la croissance de l'activité dans les services a nettement progressé en France en août et renoue avec des niveaux inédits depuis les attentats de novembre, soutenue notamment par l'accélération de la progression des nouveaux contrats, selon la version définitive de l'indice Markit publiée lundi.

L'indice des services s'est établi à 52,3 en août, en nette hausse par rapport à la marque de 50,5 relevée en juillet.
L'indice composite, qui associe des éléments de l'indice des services et de celui du secteur manufacturier, dont l'activité s'est contractée en août pour le sixième mois consécutif, a quant à lui progressé à 51,9, après 50,1 en juillet. Il dépasse légèrement son estimation flash de 51,6.

A lire également
Paris dort et le marché est en pause

Faute d’actualité et en l’absence d’une bonne partie des investisseurs, le CAC à terminer cette séance à l’équilibre à 4 454 points (+0.19 %). Il n'y a eu aucune statistique à se mettre sous la dent aujourd’hui, et aucun développement sur le dossier concernant la loi sur la « sécurité nationale » que Pékin veut imposer pour combattre les auteurs de violences anti-chinoises à Hong Kong.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com

visuel-morning
JOURNAL DE MONFINANCIER Merci l'Europe ?
visuel-morning
GESTION ACTIVE La journée de l’erreur