LA DECLARATION SURPRISE D'ANGELA

vendredi 15 janvier
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 9 ans - Le 15/01/2010 à 07h01

Si les propos durs de Jean Claude Trichet sur la Grèce n'ont pas surpris, la déclaration d'Angela sur l'euro m'a amené à me poser une question: et si Angela avait un objectif secret ?....

La Grèce à nouveau au devant de la scène avec une série de déclarations
Deux déclarations majeures ont provoqué une inquiétude des investisseurs. Elles ont d'ailleurs provoqué une envolée du cout de protection de la dette grecque à un niveau record et même freiné la hausse de l'euro. D'un côté Jean Claude Trichet qui, comme à son habitude, n'a pas donné dans la dentelle à l'issue de la réunion de la banque centrale Européenne. Il a prévenu que la BCE n'accorderait aucun traitement de faveur à la Grèce ou à tout autre pays membre. Il n'a pas donné de détails mais il faisait référence en fait aux facilités de crédit accordées à toutes les banques européennes depuis la crise. Pour obtenir cet argent bon marché, les banques doivent apporter en garantie des obligations de bonne qualité. Si la notation de la Grèce était encore revue à la baisse, les banques Grecques n'auraient plus accés à ces facilités.

Ce qui fait dire à Angela Merkel que l'euro lui même pourrait être sous pression
Si la déclaration de Trichet n'est pas une surprise, entendre Merkel prédire que les problèmes de la Gréce et des pays à déficits trop élevés pourraient faire entrer l'euro dans une phase difficile a été plus que surprenant. D'autant plus surprenant qu'il n'est pas dans ses habitudes de s'exprimer sur ce type de sujet. Résultat: l'euro a baissé un peu et je me suis dit qu'Angela avait finalement peut être un objectif caché

Son but serait de faire baisser l'euro
Cela me parait évident. Je vous ai parlé de dévaluation compétitive, du fait que tous les pays veulent faire baisser leur monnaie et que l'euro est finalement un peu le dindon de la farce. Je vous rappelle que l'Allemagne vient de se faire dépasser par la Chine en terme d'exportations et qu'elle n'est pas contente du tout. Finalement, la crise Grecque pourrait entraîner une baisse de l'euro et relancer les exportations allemandes et européennes. On n'est plus à un paradoxe prés!
A lire également
Assurance-vie : Epargner quand on est jeune actif

Enfin le premier salaire ! Oui, mais il faut penser à payer son loyer, financer ses loisirs ou bien (et c’est moins drôle) rembourser un prêt étudiant. Dans ces conditions, comment épargner pour l’avenir sans pour autant taire ses envies de bouger aux quatre coins du monde et profiter de la vie ? Le Livret A ? Rapporte plus un rond. Le Plan épargne logement (PEL), son taux vient de tomber à 1,5%...brut. Et un Livret Jeune ? Passé 25 ans, il faut tirer un trait dessus et le clôturer…Difficile alors de trouver le placement qui allie rendement et capacité d’épargne réduite ? Pas si sûr. Pour les jeunes actifs, il y a des solutions. Faut-il encore les connaître.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com