LA DEMESURE DE LA CHINE

vendredi 15 avril
Auteur: Rédaction Monfinancier
Il y a 8 ans - Le 15/04/2011 à 09h04

Une salve d'indicateurs clefs étaient attendus en Chine, et qui confirment ce que tout le monde savait déjà: l'économie chinoise est en surchauffe. Mais avant d'aller plus loin, revenons à la séance qui s’achève en ordre dispersé en Asie outre-Atlantique. La prudence l’emportait dans un premier temps avec le regain de tensions au sujet de la crise des dettes souveraines en zone euro et d’autre part par une hausse des demandes d’allocation chômage aux Etats-Unis. Mais la tendance a été soutenue par le secteur des biens de consommation courante qui a surperformé le marché, comme Kraft ou Coca-Cola, ce qui a permis au Dow Jones de clôturer sur un gain de 0,12% à 12 285,15 points tandis que le Nasdaq a cédé 0,05% à 2760,22 points. Le S&P termine pour sa part à l’équilibre à 1314 points.

En Asie, même ambiance. Le MSCI Asia pacific grimpe de 0.4%, tandis que Hong Kong cède 0.21%, Tokyo lâche 0.18%, Taiwan recule de 0.96%, L’Inde plonge de 1.48%. En cause, l’indice des prix à la consommation qui s’est envolé pour atteindre 8.98% en rythme annualisé.

En Chine, beaucoup d’indicateurs clefs étaient attendus dans la nuit. D’abord, le PIB de la Chine qui a augmenté de 9,7% sur un an au premier trimestre, après une progression de 9,8% au quatrième trimestre de 2010, une croissance plus forte qu’anticipé par les économistes. Le PIB chinois s'est accru au premier trimestre de 2,1% par rapport au trimestre précédent (c’était la première fois que la Chine publiait une estimation officielle de sa croissance en rythme séquentiel). Par ailleurs, le marché a été attentif au CPI qui reflète l’indice des prix à la consommation. En mars, les prix ont grimpé de 7.3% par rapport à mars 2010, contre 7.2% en février, mais les économistes tablaient sur une hausse encore plus forte. L’inflation reste le problème majeur de ces économies avec une progression de 5.4% des prix à la consommation en mars. Les ventes aux détails, toujours en chine, ont progressé pour leur part de 1.34% en mars, ce qui porte leur progression à 17.4% sur un an.

En Europe, pas de tendance claire qui se dessine à l’ouverture, les marchés sont attendus à l’équilibre, le CAC devrait grappiller symboliquement 0.08%, à 3972, soit 2 points au dessus de la clôture de la veille.
A lire également
NEGOCIATION VS …

Le CAC 40 a terminé la séance en recule de 0.23 % à 5 895 points cette séance. Les investisseurs sont inquiets qu’une impasse dans les négociations commerciales sino-américaines soit en train de se former alors que les négociateurs ne sont qu’à la phase 1 des échanges.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com