LA FED NAVIGUE A VUE

mercredi 10 août
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 8 ans - Le 10/08/2011 à 09h08

Après une quinzaine infernale, le vert a enfin refait son apparition sur les marchés. Mais au terme d’une séance folle, la veille, avec des indices boursiers qui ont alterné entre le rouge et le vert, jusqu’à qu’ils se décident à prendre le chemin de la hausse en fin de parcours. A Wall Street, le Dow Jones a rebondi de près de 4%, porté par l’engagement de la Reserve Fédérale américaine de maintenir ses taux proches de zéro jusqu’à mi-2013. Ce qui est sûr, c’est la volatilité et la nervosité qui ont émaillé ces dernières séances risquent bel et bien de devenir la règle tant que la visibilité sur la santé de l’économie mondiale et sur la question de la dette souveraine en Zone Euro est réduite.

FIN D’UNE SERIE NOIRE

Enfin, la spirale baissière infernale sur les Bourses mondiales a été vaincue ! Jusqu’en début d’après-midi, on pensait se diriger vers une douzième séance de baisse consécutive. La séance de la veille ressemblait plus à des montagnes russes qu’à un parcours de santé tant les indices ont fait régulièrement volte-face. Puis dans l’après-midi, un relatif apaisement régnait sur les marchés dans le sillage américain et sur fond de rachats bon compte. Un calme précaire tant que les craintes sur la santé économique mondiale ne sont pas dissipées, notamment aux Etats-Unis où la croissance est en perte de vitesse.

TAUX « EXCEPTIONNELLEMENT BAS » JUSQU’A MI 2013

C’était le grand rendez vous de la journée, sorte de point d’orgue de ce mardi. Le communiqué de la dernière réunion du comité de politique monétaire de la Reserve Fédérale américaine était très attendu, par des marchés en pleine débâcle. Finalement, l’institution américaine ne change rien, elle maintiendra ses taux directeurs à un « niveau exceptionnellement bas », proche de zéro jusqu’à mi-2013. Et pour un « QE3 », censé relancer la locomotive américaine qu’en advient-il ?

UNE INTERVENTION MAIS…LA FED N’EN DIT PAS PLUS

UN PRODUIT INTÉRIEUR BRUT À LA PEINE, DES INDICATEURS QUI LAISSENT PRÉSAGER UNE DÉGRADATION DU MARCHÉ DU TRAVAIL, DES MÉNAGES QUI DÉPENSENT MOINS ET POUR RIEN ARRANGER, UN MARCHÉ IMMOBILIER À LA TRAINE, LE DÉCOR EST PLANTÉ, L’ÉCONOMIE AMÉRICAINE MANQUE DE VITAMINE C. POUR LUI REDONNER UN GROS COUP DE FOUET, LA FED POURRAIT SORTIR DE SA MANCHE UNE SÉRIE DE MESURES DESTINÉES À RELANCER L’ÉCONOMIE AMÉRICAINE, SANS POUR AUTANT APPORTER PLUS DE PRÉCISIONS QUANT À LEUR TENEUR. BON, LIBRE À CHACUN D’INTERPRÉTER CE DISCOURS COMME BON LUI SEMBLE…MAIS C’EST RATÉ POUR CEUX QUI SOUHAITAIENT QUE LE MOT « QE3 » SOIT LÂCHÉ. LA FED EST CORIACE.

L’OR NOIR BROIE DU NOIR

Autre conséquence du coup de mou de l’économie mondiale, la demande en pétrole devrait continuer sa contraction d’après l’Organisation des pays exportateurs de pétrole et l’Agence américaine de l’information de l’énergie.

L’ART, NOUVELLE VALEUR REFUGE ?

Les Bourses évoluant dans un flou artistique des plus complets, les investisseurs se penchent de plus en plus sur le marché de l’art comme pour la pierre, qui sont à leurs yeux des actifs plus tangibles que des actions. Selon, l’Art Market Confidence Index, l’indice de confiance des acteurs du marché de l’art élaboré par Artprice, les intentions d’achat sont élevées pour les mois à venir et les prix semblent s’orienter à la hausse.

ON A TOUS NOTRE QUART D’HEURE DE CELEBRITE

Pendant quelques petites heures, Apple est devenue la plus grande capitalisation au monde, avant de s’effacer devant Exxon, le géant pétrolier. La marque à la pomme ne s’avoue pas vaincue, loin de là, eu égard de ses performances financières fulgurantes, portées par les succès phénoménaux de ses best-sellers tels que l’Iphone, l’Ipod ou naissants comme l’Ipad.

POUR TEPCO EN REVANCHE, IL Y A DE L’EAU DANS LE GAZ

TEPCO AU CONTRAIRE EST TOUJOURS SECOUÉ PAR LES CONSÉQUENCES FINANCIÈRES DE L’ACCIDENT DE FUKUSHIMA AU JAPON. LA FACTURE DEVIENT DE PLUS EN PLUS SALÉE POUR L’ÉLECTRICIEN JAPONAIS, QUI VIENT ESSUYER UNE PERTE DE PLUS DE 5 MILLIARDS D’EUROS AU PREMIER TRIMESTRE.

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com