LA FRANCE ADOPTE LA RELANCE PAR LA CONSOMMATION

jeudi 19 février
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 10 ans - Le 19/02/2009 à 07h02

C'est l'omerta ce matin dans les médias. Personne n'ose donner le vrai nom du plan du gouvernement annoncé hier. ET pourtant c'est un plan de relance par la consommation.

On connait le montant des mesures sociales à l'issue du sommet de l'Elysée, ce sera 2.6 milliards d'euros
Et on a l'impression que le gouvernement a donné des instructions à tous les médias ce matin. C'est l'omerta. Mesures sociales pour les uns, aide aux plus défavorisés pour les autres mais on n'ose pas dire clairement ce que représente ces 2.6 milliards d'euros. Car le gouvernement a fait un volte face, sous la pression des syndicats et de la rue. Un volte face qui était inéluctable tant la politique anxiogène de relance par la communication a été inefficace. Appelons un chat un chat. Le gouvernement a lancé hier un plan de relance par la consommation. N'ayons pas peu des mots.

ET pourquoi la notion de plan de relance par la consommation ferait elle peur?
Tout d'abord parce que le gouvernement l'avait toujours exclu. En nous expliquant à juste titre que la relance par la consommation était une politique vouée à l'échec. Ensuite cette politique de la relance par la consommation rappelle étrangement 1981. Une relance qui avait débouchée sur un désastre et le retour à la rigueur en 1983.

En quoi la relance par la consommation est elle une erreur?
La relance par la consommation, par opposition à la relance par l'investissement, provoque un rebond de l'activité et de la croissance. Mais un rebond de courte durée. Et elle se fait aux dépens d'une relance durable. Pour caricaturer. On emprunte des points de croissance de 2010 et 2011 pour améliorer la croissance de 2009. Dés lors, 2009 sera moins catatrophique que prévu mais nous ne sortirons pas de la crise avant deux ou trois ans avec une croissance nulle en 2010 et 2011. Le pire c'est que le gouvernement est entré dans un cercla vicieux. Il ne pourra pas s'arrêter là. Quand le cycle de la relance par la consommation est enclenchée, on ne peut pas s'arrêter à 2.6 milliards. Il sera obligé d'en remettre une couche aprés la journée d'action du 19 Mars.
A lire également
Fiscalité : comment déclarer mon ISF ?

Les contribuables dont le patrimoine net taxable est supérieur à 1,3 million d'euros au 1er janvier 2015, sont assujettis à l’Impôt sur le revenu (ISF). Vous allez bientôt recevoir votre avis et à ce titre, il opportun de vous en rappeler quelques points essentiels avant de faire sa déclaration. Qui est concerné par l'ISF? A quelle(s) date(s) le déclarer ? Quand doit-on l'acquitter ? On vous dit l’essentiel…

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com