LA FRANCE S'ATTAQUE AUX HEDGE FUNDS

vendredi 13 février
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 11 ans - Le 13/02/2009 à 07h02

Christine Lagarde va présenter au G7 des ministres des finances un plan anti hedge fund, ces fonds spéculatifs.

La France s'attaque maintenant aux hedge funds, ces fonds spéculatifs, au G7 des ministre des finances
C'est aujourd'hui à Rome que se réunissent les ministres des finances des 7 en vue de la préparation du G20 qui se tiendra à Londres les 12 Avril. Et la France continue, seule pour l'instant, sa croisade contre les excés du capitalisme financier. Aprés s'être attaqué aux traders de Paris avec des mesures qui n'en sont pas, le gouvernement veut imposer un contrôle plus strict des hedge funds, ces fonds spéculatifs, accusés de tous les maux.

C'est quand même nécessaire de contrôler ces fonds non ?
Absolument nécessaire. Je suis tout à fait d'accord. La plupart de ces fonds bénéficient d'une totale opacité et d'une totale absence de régulation. La plupart sont localisés administrativement dans des paradis fiscaux mais gérés physiquement à Londres ou à New York. Et c'est là que le bât blesse. Pour réglementer les hedge funds, il faudrait d'abord s'attaquer au problème des paradis fiscaux. Et ensuite convaincre l'Angleterre et les Etats Unis de coopérer ce qui sera difficile voire impossible. Christine Lagarde propose que les banques qui prêtent aux hedge funds supportent des contraintes de liquidité pénalisantes. Pas évident dans une période où les banques manquent déjà cruellement de fonds propres

Peut on vraiment réglementer les hedge funds?
Il faut dire tout d'abord que cette industrie connait sa crise la plus grave de son histoire. Sur plus de 8000 fonds il y a environ un an, il en reste à peine 1000 viables. Paradoxalement pour mieux controler les hedge funds, il faudrait laisser cette industrie se développer onshore et non pas off shore, c'est à dire laisser par exemple plus de hedge funds de droit français s'ouvrir. Dés qu'un fonds est domicilié et géré dans un territoire réglementé, le controle est immédiat. La France a pris la tête de la croisade anti capitaliste. Mais Paris est malheureusement une place financière trop marginale pour que la France puisse peser dans la bataille.
A lire également
Idée reçue numéro 3 : les fonds en euros peuvent perdre de leur valeur en cas de baisse de l’euro

Après l’assurance-vie, c’est pour les vieux, on continue notre série sur les idées reçues concernant le produit d’épargne préféré des Français avec un nouveau préjugé : les fonds en euros peuvent perdre de leur valeur en cas de baisse de l’euro. Ce qui est encore et toujours faux…

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com