LA GRECE ET L'ESPAGNE NE SONT PAS LES VRAIS PROBLEMES

vendredi 11 décembre
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 10 ans - Le 11/12/2009 à 07h12

On se trompe de dettes. Mais les marchés eux ont compris que le vrai problème ce n'est ni la dégradation de la dette Grecque, ni la dégradation de la dette Espagnole mais celle à venir de la dette Anglaise et Américaine.

Le vrai problème de dette d'Etat ce n'est pas la Grèce, ni l'Espagne
Je crois que les commentateurs se trompent de cibles et que les marchés eux sont focalisés sur la véritable inquiétude. Si les marchés ont décroché en début de semaine avant de se rétablir un peu hier et surement aujourd'hui, ce n'était pas pour la Grèce, ni pour l'Espagne seulement. C'était pour une raison simple: si les agences de notation ont franchi le pas pour ces pays, c'est qu'elles s'apprêtent à faire la même chose pour la Grande Bretagne et les Etats Unis. Car il n'y a aucune raison, il y a même une certaine injustice à ce que les agences de notation maintiennent la notation de la Grande Bretagne et des Etats Unis

Pour la Grande Bretagne, elles attendaient surement les annonces budgétaires du gouvernement hier
Mais ces annonces ont été décevantes. Le gouvernement Anglais n'a pris aucune mesure réelle pour réduire la dette et le déficit. Et ce ne sont pas les 500 millions de livres de taxation des bonus qui vont changer les équilibres. On a assisté d'ailleurs hier à des ventes massives d'obligation de l'Etat Anglais. La plus grosse chute en un jour de l'année. Non. Les agences de notation ont tout simplement la trouille. Aucune ne veut prendre la responsabilité d'appuyer sur le bouton et d'être accusée aprés d'avoir déclenché une crise.

ESt ce qu'elles vont tout de même le faire?
Elles auraient du le faire depuis plusieurs semaines. Elles n'ont pas le choix. Elles s'observent mais une d'elle va surement appuyer sur la gachette. Je parie pour Fitch qui est la plus petite des trois et la moins dépendante pour ses revenus des banques anglo saxonnes. Ce n'est pas du côté de la Gréce et de l'Espagne qu'il faut donc regarder mais du côté de la Grande Bretagne et aussi des Etats Américains dont une dizaine est déjà de fait en cessation de paiements.
A lire également
Assurance-vie : Epargner quand on est jeune actif

Enfin le premier salaire ! Oui, mais il faut penser à payer son loyer, financer ses loisirs ou bien (et c’est moins drôle) rembourser un prêt étudiant. Dans ces conditions, comment épargner pour l’avenir sans pour autant taire ses envies de bouger aux quatre coins du monde et profiter de la vie ? Le Livret A ? Rapporte plus un rond. Le Plan épargne logement (PEL), son taux vient de tomber à 1,5%...brut. Et un Livret Jeune ? Passé 25 ans, il faut tirer un trait dessus et le clôturer…Difficile alors de trouver le placement qui allie rendement et capacité d’épargne réduite ? Pas si sûr. Pour les jeunes actifs, il y a des solutions. Faut-il encore les connaître.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com