LA JALOUSIE EST UN VILAIN DEFAUT

mardi 01 avril
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 11 ans - Le 01/04/2008 à 07h04

UBS avait tout pour réussir. Mais à force de regarder dans l'assiette des autres, elle est tombée dedans.A méditer...

Encore une annonce de dépréciation massive pour la banque suisse UBS
UBS devrait annoncer aujourd'hui une nouvelle dépréciation de 18 milliards de dollars et une nouvelle recapitalisation de13 milliards de dollars. La 1ère banque suisse avait déjà déprécié ses actifs de 18 milliards de dollars en 2007. C'est de loin la première victime européenne de la crise des subprimes. Mais au delà des chiffres, UBS est une illustration parfaite du pourquoi de la crise. Voici une banque qui a tout pour réussir et qui réussit. UBS surfe sur la vague que tout le monde cherche à prendre: la gestion privée, et en particulier, la gestion des grosses fortunes. La gestion privée c'est l'activité idéale sur papier, avec des revenus recurrents liés aux commissions de gestion et des marges confortables. UBS domine son sujet en Europe et devient même un acteur majeur de la gestion privée en Asie et dans les pays émergents.

Justement, qu'est ce qui vient enrayer une si belle machine?
Le fait de regarder dans l'assiette des autres. ET les autres ce sont ces banques d'affaires qui gagnent des fortunes sur des activités dont on oublie qu'elles sont trés risquées. Et UBS décide, contre toute logique, d'imiter ceux qui rêvent eux secrétement d'avoir le fonds de commerce d'UBS et se lance, sans compétence particulière dans les subprimes, entre autres.

Quel avenir pour la banque Suisse?
UBS c'est probablement un des plus beaux business au monde et cela le restera. Il va cependant falloir payer le prix d'une erreur colossale, ce qui veut dire probablement des pertes supplémentaires et peut être même la cession de la partie Américaine acquise en 2000. Dans la finance aussi, on est souvent aveuglé par l'envie et la jalousie....
A lire également
Epargne : Pourquoi ouvrir une assurance-vie avant 30 ans ?

Enfin le premier salaire ! Oui, mais il faut penser à payer son loyer, financer ses loisirs ou bien (et c’est moins drôle) rembourser un prêt étudiant. Dans ces conditions, comment épargner pour l’avenir sans pour autant rogner ses envies de bouger aux quatre coins du monde et profiter de la vie ? Le Livret A ? Rapporte plus un rond surtout depuis le début du mois. Le Livret Jeune ? Passé 25 ans, vous devez tirer un trait dessus et le clôturer…Difficile alors de trouver le placement qui allie rendement et capacité d’épargne réduite ? Pas si sûr. Pour les jeunes actifs de moins de trente ans, il y a des solutions. Faut-il encore les connaître.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com