LA NOUVELLE FABLE CHINOISE

jeudi 09 avril
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 10 ans - Le 09/04/2009 à 07h04

On voit fleurir partout une nouvelle favle sur la Chine. Aprés la fameuse fable du découplage, voici venu le temps de la fable du rebond miracle de la croissance chinoise.

Les prévisions sur la sortie de crise de la Chine se multiplient
la Banque Mondiale a lancé le tir avec une prévision ultra optimiste de sortie de crise de la Chine dés le deuxième semestre 2009. Suivi par des chiffres de rebond de ventes de voitures comme celles de Mars, publiées il y a quelques minutes en hausse de 10% par rapport à l'année dernière. Cela a suffi pour que la presse économique mondiale voie bourgeonner instantanément des dizaines d'analyses sur un nouveau miracle chinois. Car il s'agirait d'un miracle. Les consommateurs du monde occidental ne consomment plus, américains en tête, le commerce international est en chute libre, les pays exportateurs comme le Japon ou l'Allemagne subissent une baisse de 30 à 40% de leurs exportations mais la Chine dans ce contexte qui vit presque exxclusivement de ses exportations sortiraient brutalement et miraculeusement de la crise.

Cette anticipation de rebond est tout de même justifiée par le plan de relance massif chinois
C'est d'ailleurs l'explication que les tenants de cette nouvelle fable mettent en avant. Le plan de relance chinois va non seulement compenser la chute des exportations mais il va provoquer une frénésie de consommation en Chine. Car c'est cela qui est au centre de toutes ces prévisions: le rêve du consommateur chinois qui remplaçerait le consommateur américain pour tirer la croissance mondiale

Mais je n'y crois pas...
Ou j'y crois autant qu'à la fable du découplage il y a un an où on nous expliquait que la Chine continuerait à croître alors que les Etats Unis entraient en récession. Bien sûr que la Chine va rebondir grâce au plan de relance mais cela ne pourra être, et je le déplore d'ailleurs, que temporaire. Quand au fameux consommateur Chinois, il ne ressemble en rien au consommateur américain. Il est soit extrêmement pauvre, soit, et c'est le cas de 150 millions d'habitants environ, dans une classe moyenne qui a toujours privilégié l'épargne à la consommation. Rappelons que le revenu moyen d'un ménage dans cette classe moyenne est de 6,000 dollars contre 45,000 dollars aux Etats Unis. Mais vous verrez que cette nouvelle fable va faire son chemin avant de faire pschitt. Une jolie fable de Paques!!
A lire également
Immobilier : SCPI à crédit, meilleur placement financier ?

Avec la faiblesse actuelle des taux d’intérêt, c'est le moment idéal pour financer ses placements à crédit ! Tous les courtiers sont unanimes, après un coup de chaud cet été, les banques ont abaissé leurs taux sur les deux derniers mois et ce quelle que soit la région. Une situation favorable pour un particulier qui souhaite se construire un patrimoine immobilier à moindre coût grâce à l'effet de levier du crédit. C'est ainsi qu'en réalisant des versements mensuels relativement modestes, on peut se construire un patrimoine immobilier significatif, en limitant la facture fiscale.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com